FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 18 décembre 2020

- Karine Fleury 

 

Une artisane incroyablement talentueuse, Anne-Marie Buote dans son studio avec ses nombreuses créations impressionnantes.  (Photos : J.L.)

 

Anne-Marie Buote, de la région de Rustico, s’est passionnée pour le tissage dès l’instant où elle a posé les yeux sur un métier à tisser.  37 ans plus tard, elle vend encore ses créations, qui font le plaisir de nombreuses personnes.  

 

«Nous avions autrefois une école d’arts visuels à Charlottetown qui enseignait le tissage, la poterie, le travail du bois et le textile.  J’y ai suivi 3 séries de 10 cours du soir.  Une série de cours durait dix semaines, à raison d’un cours par semaine», a-t-elle expliqué en entrevue.

 

Le tissage sur le métier à tisser est un processus complexe.  Après avoir décidé du type de la création, du motif et de la taille, il faut ensuite installer le métier à tisser.  Les fils de chaîne sont fixés sur le métier à tisser selon la tension voulue et les fils de trame passent perpendiculairement entre les fils de chaîne.  «On dirait que tout va vite quand on regarde quelqu’un le faire, mais en coulisses, il faut beaucoup de temps pour installer le métier à tisser et finir le produit après l’avoir retiré du métier à tisser», a expliqué Anne-Marie Buote.  Pour finir le produit, celui-ci doit être cousu ou frangé à la main, lavée puis pressée. Au départ, le tissage était un bon moyen d’avoir un revenu d’appoint pour toute la famille, Anne-Marie étant

mère de six enfants.  Maintenant, les enfants devenus grands, ça ne l’empêche pas de continuer, par pur plaisir. «Il faut aimer ça, le tissage, pour continuer.  Et moi, j’adore le faire», a-t-elle expliqué en riant.  «Je le ferai aussi longtemps que ma santé le permettra.  Même après 37 ans, il y a tellement de modèles, tellement de dessins, ce n’est pas possible de les faire tous […] ou même de s’ennuyer».

 

Les créations d’Anne-Marie sont disponibles dans son studio jusqu’à Noël, au 2129 Church Road à Rustico.  Comme l’espace est relativement petit, il faut prendre rendez-vous à l’avance avant de se présenter.  Le port du masque et le respect de la distanciation physique sont de mises. Une variété d’articles est disponible, notamment des tapis, des nappes, des châles, des foulards, des serviettes et des torchons.  Selon Anne-Marie, ces créations sont solides et durent de nombreuses années.  Veuillez contacter Anne-Marie Buote au 902-963-2615, par texto au 902-314-6277 ou par courriel au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

 

L’art du métier, de nombreuses pièces sont cousues en zigzag avant l’achèvement final, puis chaque pièce est cousue à la main ou frangée à la main, lavée et pressée.

L'Île-du-Prince-Édouard en images