FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 6 août 2019

- Par Pénélope Leblanc 

La Voix acadienne est l’hôte du congrès de l’Association de la presse francophone (APF) du 8 au 11 août prochain à Charlottetown.  Pour être certaine de recevoir la 43e assemblée de l’APF cet été, la directrice générale de La Voix acadienne, Marcia Enman avait fait les démarches auprès de l’organisme il y a déjà deux ans.  Marcia Enman est heureuse de faire vivre une expérience acadienne typique de l’Île-du-Prince-Édouard aux délégués.  «On ira entre autres visiter le Musée acadien de l’Î.-P.-É. et les Maisons de bouteilles et on sera au spectacle d’ouverture du Congrès mondial acadien.  On est vraiment excités de les accueillir et de leur faire goûter à la culture de l’Île!»

 

La directrice générale de l’APF, Linda Lauzon, explique que le congrès de l’organisme se tient exceptionnellement en août cette année, dans le but de faire vivre l’expérience du Congrès mondial acadien (CMA) aux délégués. 

 

Le congrès de l’APF fait place à deux évènements marquants : l’Assemblée générale annuelle, ainsi que l’Anti-Gala des Prix d’Excellence.  L’assemblée portera sur deux axes stratégiques pour les médias membres de l’APF.  Le premier consiste à développer une meilleure santé organisationnelle avec des mécanismes de communication et de consultation efficaces.  Le deuxième axe servira à développer une croissance collective des membres en procédant à l’investissement de ressources nécessaires.  Par exemple, les médias membres auront accès à diverses banques d’outils et de photos. 

 

«On tiendra aussi des séances de planifications stratégiques qui seront divisées en trois groupes géographiques.  Il y aura l’Atlantique [dont fait partie La Voix acadienne], l’Ouest et les territoires, puis l’Ontario», précise Linda Lauzon. 

 

Place à la fête!

 

Le 39e gala de l’APF mettra en vedette les bons coups du journalisme franco-canadien en 2019.   C’est lors de cette soirée que l’Association remettra des Prix d’excellence pour reconnaître le travail de ses journaux membres.  «On appelle la soirée Anti-Gala, car on ne fait pas les choses comme tout le monde! Ça va vraiment être une grande fête», affirme Linda Lauzon.  Cette dernière ajoute que le congrès se tient chaque année dans une région desservie par un de ses journaux membres pour faire rayonner la culture locale des villes et provinces hôtes.  La Voix acadienne se retrouve finaliste dans cinq catégories des Prix d’excellence cette année.

 

L’APF, fondée en 1976, est le point d’ancrage des journaux francophones en situation minoritaire publiés au Canada.  L’Association constitue un réseau de journaux de langue française publiés au Canada à l’extérieur du Québec. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images