FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 26 juin 2019

- Par Ericka Muzzo

L'artiste Lucie Bellemare et le technicien Cyrus Gallant ont travaillé de concert à l'élaboration du Prix Acadie-Québec 2019, qui sera remis aux lauréats des quatre prochaines années.

 

Toutes voiles dehors, comme poussé vers le succès en surfant sur la vague qui relie les peuples francophones, le trophée Acadie-Québec 2019 est une ode à la collaboration.  Intitulée «Vent en poupe», l’œuvre de Lucie Bellemare sera remise aux lauréats des quatre prochaines années.

Son nom signifie «être poussé vers des succès, réussir, être favorisé par les circonstances».  C’est sans aucun doute un message très positif qu’a voulu véhiculer l’artiste originaire du Québec, résidant à l’Île-du-Prince-Édouard depuis 21 ans.  En quelque sorte, elle-même est un symbole de l’accord entre les peuples acadien et québécois, que vise à féliciter le Prix depuis 2006.
Lucie Bellemare avait d’ailleurs confectionné les trophées à cette première édition, un exploit qu’elle répète cette fois à l’aide du technicien Cyrus Gallant.  L’œuvre de métal a été conçue avec des pièces découpées au plasma.


«Une tige de métal, comme une plante grimpante, grandit entre les deux voiles en enserrant le mât.  C’est une plante de l’amitié, de la passion et de la collaboration, qui fait son chemin au bénéfice de l’Acadie et du Québec.  Ce qui a été semé prend de l’ampleur et dépasse les attentes», spécifie Lucie Bellemare dans sa description du prix.


Aux yeux de la créatrice, l’ensemble de l’œuvre est aussi riche en symbolique, à commencer par la base de la sculpture, de forme carrée et représentant les quatre points cardinaux, «symbole de possibilités infinies, d’aller dans la direction de son choix».  Quant au bateau, pièce principale, il «invite à la rencontre, à la découverte et à l’exploration, comme les voiliers d’hier et d’aujourd’hui».


«La vie maritime a été et est garante de mariages, de commerce, d’événements historiques, de déménagements vers la population québécoise et vice-versa de l’Acadie.  C’est une preuve du courage et de la détermination des gens, et ce, dès les débuts de l’histoire de nos deux peuples. Nos patrimoines sont directement reliés à la vie maritime», enchaîne Lucie Bellemare.

 

Dévoilés le 24 juin, la ville de Bécancour et le Festival international de musique baroque de Lamèque sont les lauréats 2019. Le Prix Acadie-Québec est remis annuellement à des individus ou organismes qui contribuent à consolider les liens entre les deux territoires.

 

L'oeuvre «Vent en poupe» symbolise «le succès, le dyamisme et les liens entre deux nations pleines de vitalité, qui gonflent leurs voiles ensemble, et voient grandir ce qu'elles ont semé». (Photos : E.M.)

L'Île-du-Prince-Édouard en images