Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
01 décembre 2014
Le 27 novembre 2014
Les progrès du gouvernement en matière de programmes et services en français sont détaillés dans le premier rapport annuel de la Loi sur les services en français, de dire le premier ministre Robert Ghiz, ministre responsable des Affaires acadiennes et francophones.

« La nouvelle Loi sur les services en français a été promulguée dans son entier en décembre 2013, a déclaré le premier ministre Robert Ghiz. Elle met en place des obligations claires en ce qui a trait à la prestation de services en français, et s’appuie sur le principe de l’harmonisation des priorités de la communauté acadienne et francophone en la matière avec la capacité du gouvernement d’offrir ces services. C’est ce qui en fait une loi propre à l’Île-du-Prince-Édouard. »

Vingt institutions gouvernementales sont assujetties à la nouvelle Loi, dont tous les ministères du gouvernement provincial et certains organismes. L’une des exigences imposées à ces institutions gouvernementales est l’établissement d’un plan annuel décrivant comment elles envisagent de développer, de maintenir ou d'améliorer les programmes et services en français. Une autre exigence est le dépôt d’un rapport annuel à l’Assemblée législative par le ministre responsable, reflétant les activités relatives à la Loi. Le rapport qui a été déposé aujourd’hui couvre la période du 14 décembre 2013 au 31 mars 2014.

Selon les données les plus récentes, le français est la langue maternelle ou la langue seconde d’un peu plus de 17 000 Insulaires. La Loi sur les services en français est une preuve que le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard reconnaît la valeur des services en français et qu’il tient à en offrir. 

Le rapport est disponible en français et en anglais sur le site Web du Secrétariat aux affaires acadiennes et francophones au www.ipeservicesfrancais.ca (site Web offert en français et en anglais).