Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
25 septembre 2014
Le 23 septembre 2014


Deux membres dévoués de l’industrie des fruits de mer de l’Île ont été reconnus pour leur travail et leur contribution de longue date lors du Festival international des fruits de mer de 2014, a annoncé Ron MacKinley, ministre des Pêches, de l’Aquaculture et du Développement rural. 

Les mises en candidature sont soumises par des organisations ou des membres de l’industrie ainsi que par le public. Cette année, le prix a été remis à Brenda Campbell et à Bob Fortune.

« Si l’industrie des fruits de mer de l’Île s’est forgé une réputation sur ses produits de qualité supérieure, c’est en grande partie à cause de l’apport de gens comme Brenda Campbell et Bob Fortune, d’affirmer le ministre MacKinley. Au nom de l’industrie et de la province, je félicite les deux récipiendaires pour leurs contributions importantes et leur souhaite beaucoup de succès dans leurs entreprises futures. »

Brenda Campbell est la première femme à devenir présidente de la Prince Edward Island Shellfish Association. En plus de diriger le Festival international des fruits de mer, madame Campbell représente les pêcheurs insulaires au sein de nombreux groupes de travail et comités et s’assure toujours de faire valoir leurs intérêts.

Bob Fortune est un pionnier de l’industrie mytilicole. Après avoir acquis son premier bail mytilicole en 1986, il a fondé deux entreprises de mytiliculture et de transformation de moules, Atlantic Aqua Farms Inc. et B and B Mussel Farms, en collaboration avec son frère Brian. Il a également travaillé de près avec le gouvernement pour développer une technologie permettant d’éliminer les tuniciers envahissants des filières de moules au moyen de jets d’eau à haute pression.

« À l’Î.-P.-É., l’industrie des fruits de mer fournit un emploi à plus de 3 000 Insulaires de diverses collectivités rurales et injecte plus de 80 millions de dollars dans l’économie provinciale, a souligné le ministre MacKinley. De son côté, la Province de l’Île-du-Prince-Édouard continuera d’épauler l’industrie et de favoriser la croissance de la demande pour les fruits de mer de l’Île à l’échelle mondiale. »