Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
13 décembre 2022

L’honorable Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, a fait la déclaration suivante à l’occasion du Jour du Souvenir acadien :  « C’est aujourd’hui le Jour du Souvenir acadien, une journée solennelle pour la communauté acadienne et francophone, alors que nous commémorons les vies perdues des Acadiens et Acadiennes qui ont été déportés.  Le 13 décembre 1758, le navire Duke William a coulé, et plus de 350 Acadiens et Acadiennes se sont noyés en mer. C’était le pire de trois naufrages où près de 1 000 Acadiens et Acadiennes ont trouvé la mort.

Plus de 3 000 Acadiens et Acadiennes ont été déportés de l’Isle Saint-Jean (Île-du-Prince-Édouard). Ils ont été forcés de quitter leur village, d’abandonner leurs biens et d’embarquer dans des navires à destination des colonies britanniques ou de la France. Certains ont pu fuir à pied, évitant ainsi de se noyer en mer ou de mourir de maladies contractées sur les navires.

Le Grand Dérangement est l’un des événements les plus tragiques de l’histoire de notre province. Il a bouleversé les vies des familles acadiennes.

Il est important pour nous de partager ces histoires afin de nous souvenir et de commémorer les vies perdues des Acadiens et Acadiennes. Cette immense tragédie que la population acadienne a pu surmonter montre sa force et sa persévérance. Les Acadiens et Acadiennes sont des gens résilients qui ont réussi à rentrer chez eux et à survivre à d’autres épreuves. L’Île-du-Prince-Édouard ne serait pas la même sans leurs traditions, leur musique et leur langue. Nous sommes fiers de la culture et du patrimoine acadiens.

La communauté acadienne et francophone ajoute du dynamisme et de la diversité à l’Île. Nous sommes fiers de la communauté et de ses membres, et nous continuerons à les appuyer.

En tant que ministre responsable des Affaires acadiennes et francophones, j’encourage tous les Insulaires à s’informer sur le Grand Dérangement. »