Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
04 septembre 2014
Le 3 septembre 2014
On rappelle aux conducteurs de l'Île de faire attention aux élèves qui traversent la route et de faire preuve de vigilance en approchant un autobus scolaire, de dire le ministre des Transports et du Renouvellement de l'infrastructure, Robert Vessey.

" C'est la responsabilité de tout un chacun d'assurer la sécurité de nos enfants lorsqu'ils se déplacent de chez eux à l'école, d'ajouter le ministre. Dépasser un autobus scolaire lorsque ses lumières clignotent est non seulement dangereux, mais aussi illégal. Je demande à tous les Insulaires de faire preuve de patience et de respecter les consignes de la route, afin d'assurer la sécurité des élèves. "

Les conducteurs devraient être prêts à ralentir lorsque les feux jaunes s'allument et à s'immobiliser lorsque les feux rouges clignotent. À l'approche d'un autobus scolaire dont les feux clignotants rouges sont activés, un conducteur doit immobiliser son véhicule à au moins six mètres (20 pieds) de l'avant ou de l'arrière de l'autobus. Il doit rester à l'arrêt jusqu'à ce que les feux rouges cessent de clignoter. 

Doubler un autobus scolaire alors que ses feux rouges clignotent peut donner lieu à une amende allant jusqu'à 5 000 $, en plus d'obtenir jusqu'à 8 points d'inaptitude en vertu de la Highway Traffic Act (code de la route). 

" En ce début d’année scolaire, nous sommes tous tenus d'être attentifs aux enfants qui traversent la route et de respecter les règles de sécurité relatives aux autobus scolaires, de souligner le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Alan McIsaac. On encourage les parents à discuter avec leurs enfants de la façon de se déplacer de chez eux à l'école en toute sécurité. "

On rappelle également aux enfants de faire preuve de prudence lorsqu'ils attendent l'autobus et qu'ils se préparent à y monter. Les enfants devraient toujours regarder à gauche et à droite avant de traverser la route, et attendre sur le bord de la route jusqu'à ce que l'autobus soit complètement arrêté et que son bras de sécurité soit entièrement déployé. 

Pour obtenir plus de renseignements, allez consulter la page du ministère du Transport et du Renouvellement de l'infrastructure concernant la sécurité des autobus scolaires.