Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
20 avril 2021

Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef, a confirmé la présence de trois nouveaux cas de COVID-19 dans la province et la mise en place de mesures additionnelles concernant les frontières pour limiter la transmission du virus à l’Île-du-Prince-Éddouard.

L’un des cas est un individu dans la trentaine qui est venu à l’Île-du-Prince-Édouard depuis l’extérieur du Canada atlantique et est un contact rapproché d’un cas annoncé précédemment. Cette personne est en auto-isolement depuis son arrivée dans la province et la Santé publique fait des suivis avec elle chaque jour.

Les deux autres cas sont des individus dans la vingtaine et ont récemment voyagé à l’Île-du-Prince-Édouard depuis l’extérieur du Canada atlantique. Ces personnes sont en auto-isolement et la Santé publique fait des suivis avec elles chaque jour. La recherche des contacts est cours.

Le Laboratoire national de microbiologie et le laboratoire provincial ont déterminé que quatre des récents cas de l’Île-du-Prince-Édouard sont dus à une variante préoccupante, soit B.1.1.7, c’est-à-dire la variante découverte au Royaume-Uni.

« Nous savons que les variantes sont de plus en plus présentes au Canada et à l’Île-du-Prince-Édouard et qu'elles sont plus transmissibles et peuvent causer des symptômes plus graves.  Les déplacements à l’extérieur de la province continuent de constituer le plus grand risque en matière de COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard, a souligné Dre Morrison. Des mesures de sécurité additionnelles sont donc nécessaires pour réduire davantage le risque que la COVID-19 entre à l’Île-du-Prince-Édouard et que des personnes viennent ici et propagent ou développent la COVID-19, ce qui mettrait des pressions supplémentaires sur notre système de santé. Ces mesures nous donneront plus de temps pour vacciner les Insulaires contre la COVID-19. »

Dès maintenant, et au moins jusqu’au 17 mai, l’Île-du-Prince-Édouard modifie certaines mesures liées aux déplacements :

  • Les résidents saisonniers de l’extérieur du Canada atlantique qui prévoient venir à l’Île-du-Prince-Édouard dans les quatre prochaines semaines sont avisés de reporter leur venue au moins jusqu’au 17 mai.
  • Le volet des liens familiaux pour les résidents saisonniers a été mis en pause au moins jusqu’au 17 mai.
  • Les demandes de déménagement permanent à l’Île-du-Prince-Édouard liées au travail ou aux études continueront d’être traitées.
    • Toute personne de l’extérieur du Canada atlantique qui a une autorisation de déplacement lié à un déménagement permanent à l’Île-du-Prince-Édouard entre aujourd’hui et le 17 mai devra avoir une preuve d’un résultat négatif au test de la COVID-19 obtenu 72 heures avant d’arriver dans la province. À leur arrivée, ces individus devront s’auto-isoler pour 14 jours et se faire tester les jours 0 à 1, 4 à 6 et 9 à 11.
  • Les travailleurs par rotation et les camionneurs travaillant à l’extérieur du Canada atlantique devront s’auto-isoler jusqu’à ce qu’ils reçoivent leur premier résultat négatif après être arrivés à l’Île-du-Prince-Édouard, peu importe s’ils ont obtenu le vaccin.
    • Les individus qui sont inscrits auprès du Bureau du médecin-hygiéniste en chef sont priés de suivre les exigences de dépistage.
  • Les travailleurs venant à l’Île-du-Prince-Édouard depuis l’extérieur du Canada atlantique devront encore obtenir une autorisation préalable.
    • Ils auront aussi besoin d’une preuve d’un résultat négatif au test de la COVID-19 obtenu 72 heures avant leur arrivée dans la province et d’un résultat négatif à leur arrivée avant de se rendre sur leur lieu de travail.
    • Ils doivent se faire tester tous les deux jours pendant leurs 14 jours à l’Île-du-Prince-Édouard.
  • Les demandes de déplacement à l’Île-du-Prince-Édouard pour des raisons de compassion, y compris ceux de gens de l’extérieur du Canada atlantique, continueront d’être traitées et approuvées au cas par cas.
    • Les visites de membres de famille pour fournir du soutien nécessaire aux résidents de la province continueront d’être traitées dans le cadre du volet des liens familiaux.
  • Toute personne arrivant à l’Île-du-Prince-Édouard depuis l’extérieur du Canada atlantique doit s’auto-isoler pendant 14 jours et se faire tester les jours 0 à 1, 4 à 6 et 9 à 11.
  • Il n’y a pas de changement aux exigences pour les résidents du Canada atlantique qui viennent à l’Île-du-Prince-Édouard pour le travail ou leurs études.
  • Il n’est pas recommandé de quitter l’Île-du-Prince-Édouard ou d'y entrer pour des raisons non essentielles en ce moment.
  • En partenariat avec le ministère de la Justice et de la Sécurité publique, l’application des mesures se fera de manière plus rigoureuse.

Les Insulaires sont priés de se faire tester s’ils ont des symptômes de la COVID-19, même s’ils ont déjà eu un résultat de test négatif, et de s’auto-isoler jusqu’à l’obtention de leurs résultats. On encourage aussi les Insulaires à télécharger Alerte COVID, l’application nationale gratuite qui les informera s’ils ont été exposés à quelqu’un qui a reçu un diagnostic de COVID-19.

L’Île-du-Prince-Édouard compte actuellement 13 cas actifs de COVID-19, et il y a eu 173 cas depuis le début de la pandémie dans la province. On peut trouver des renseignements sur les cas en ligne.

Pour plus de renseignements sur les mesures prises à l’Île-du-Prince-Édouard par rapport à la COVID-19, visitez la COVID-19 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Fiche d’information

Le Bureau du médecin hygiéniste en chef continue de travailler de près avec le gouvernement fédéral, ses homologues provinciaux et territoriaux, les ministères et Santé Î.-P.-É. afin de suivre l’évolution de la situation et de se préparer pour tout impact d’ordre sanitaire, social et économique de la COVID-19 sur la province. Le risque pour la santé publique de la COVID-19 est continuellement réévalué et les Insulaires seront informés au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont disponibles.

Toute la population est encouragée à suivre les mesures habituelles de prévention :

  • Se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon;
  • Couvrir sa bouche avec l’intérieur du coude ou un mouchoir pour tousser et éternuer;
  • Rester chez soi si l’on ne se sent pas bien;
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche;
  • Limiter le nombre de personnes avec qui l’on est en contact; 
  • Porter un masque dans les espaces publics intérieurs; 
  • Pratiquer l’éloignement physique – rester à deux mètres (six pieds) d’autrui;
  • Ne pas partager des articles comme des verres et des bouteilles d’eau;
  • Nettoyer souvent les surfaces telles que les robinets, les poignées de porte et les comptoirs;
  • Visiter une clinique de dépistage sans rendez-vous pour se faire tester si on a des symptômes de la COVID-19.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communiqués Î.-P.-É.