Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
29 mai 2014
Le 28 mai 2014
Le gouvernement du Canada et les quatre provinces de l’Atlantique célèbrent aujourd’hui l’anniversaire d’une entente conclue afin d’atteindre un objectif commun : accroître le nombre d’entreprises du Canada atlantique livrant concurrence sur les marchés internationaux. Cette entente, l’Entente Canada – provinces de l’Atlantique sur la promotion du commerce extérieur (EPCE), continue de jouer un rôle de catalyseur en faveur des entreprises du Canada atlantique qui s’efforcent de percer sur les marchés internationaux. 

Signée le 27 mai 1994, cette entente fédérale-provinciale a permis à plus de 520 entreprises de la région d’améliorer leurs ventes et d’accroître leur part des marchés internationaux. Dans le cadre de cette entente, la seule du genre au pays, le gouvernement fédéral et les gouvernements des provinces de l’Atlantique s’associent afin d’appuyer des projets d’intérêt pour l’ensemble de la région, de faciliter des discussions stratégiques et de permettre une vision concertée quant à la promotion du commerce extérieur au Canada atlantique. 

L’aide fournie par l’intermédiaire de l’EPCE a pris diverses formes au cours des années, mais comprend des initiatives qui relèvent de la formation, de la promotion de la région à titre de partenaire commercial de choix, de la prestation de renseignements sur les marchés étrangers, de l’appui à la participation à divers salons ou missions commerciales et de la commercialisation de nouvelles technologies. 

L’EPCE est une entente entre le gouvernement du Canada (APECA, Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada et Industrie Canada) et les gouvernements des quatre provinces de l’Atlantique. Elle vise à aider les entreprises de la région de l’Atlantique à pénétrer les marchés internationaux, à les explorer et à y obtenir de bons résultats. L’EPCE est une composante clé des efforts déployés à l’échelle de la région de l’Atlantique pour favoriser l’établissement de relations d’affaires, attirer des investissements étrangers et stimuler la coopération technologique. 

Les faits en bref

• Depuis sa création, l’EPCE a aidé 204 entreprises de la région de l’Atlantique à se lancer sur les marchés étrangers. Elle a également aidé 359 exportateurs à cibler et à percer de nouveaux marchés et 521 autres exportateurs à accroître leurs ventes et leur visibilité sur les marchés actuels. 

• L’EPCE a été créée en 1994 et était alors assortie d’un investissement combiné initial de 3 millions de dollars. Elle a été reconduite à cinq reprises dans les 20 dernières années; ses investissements combinés s’élèvent, au total, à 35 millions de dollars. Collectivement, pour l’année 2012 seulement, les entreprises qui ont participé à des missions de l’EPCE ont rapporté des ventes sur place d’une valeur estimative de 7,2 millions de dollars, des ventes prévues de 20,9 à plus de 29 millions de dollars, ainsi que des ententes de partenariat pour une valeur de plus de 6,5 millions de dollars.

• Depuis la dernière reconduction de l’EPCE, les activités visent avant tout à stimuler les exportations, à attirer des investissements directs étrangers, à commercialiser de nouvelles technologies et à promouvoir la région à titre de partenaire commercial de choix. 

Citations

« En explorant activement de nouvelles occasions dans le domaine du commerce et des investissements telles que l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne et l’Accord de libre-échange Canada-Corée, notre gouvernement prépare, pour les travailleurs et les entreprises, une voie d’accès privilégiée aux marchés mondiaux les plus importants et les plus dynamiques et aux économies qui connaissent la plus forte croissance au monde. Les partenariats comme l’EPCE, conclue il y a 20 ans avec les provinces de l’Atlantique, sont un aspect essentiel de nos efforts déployés afin d’aider les entreprises à percer de nouveaux marchés, à les explorer et à y obtenir de bons résultats. En unissant nos efforts, nous faisons des provinces de l’Atlantique une région plus forte et nous assurons la croissance économique de la région pendant de nombreuses années à venir. »
- L’honorable Rob Moore, Ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique)

« Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse désire établir des partenariats avec des entreprises qui sont prêtes à amener leur entreprise au niveau supérieur et à élargir leurs marchés internationaux. Nous avons besoin de plus d’entreprises font du commerce international, ainsi que de solides partenariats comme l’EPCE qui aident nos entreprises à explorer de nouveaux débouchés, à bâtir des liens et à faire croître leur entreprise. Ensemble, nous pouvons devenir plus concurrentiels à l’échelle mondiale et stimuler notre économie. »
- Michel Samson, Ministre du Développement économique et rural et du Tourisme de la Nouvelle-Écosse

« Les emplois et l’économie sont les priorités numéro un de notre gouvernement. Cet accord est un outil de financement essentiel pour nos exportateurs provinciaux, au Nouveau-Brunswick. Il constitue un accord-type de collaboration entre les deux niveaux de gouvernement et l’industrie. »
- Bruce Fitch, Ministre du Développement économique du Nouveau-Brunswick

« Depuis deux décennies, l’EPCE aide les entreprises de l’Île qui cherchent à trouver des débouchés sur divers marchés partout dans le monde. En tant que ministre, je suis très heureux de constater le succès des entreprises de l’Île sur la scène internationale grâce à la collaboration de nos quatre gouvernements provinciaux et de leurs homologues fédéraux. »
- Allen Roach, Ministre de l’Innovation et de l’Enseignement supérieur de l’Île-du-Prince-Édouard

« Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador est heureux de participer à l’EPCE depuis 20 ans. Ce partenariat aide notre milieu d’affaires à accroître nos activités commerciales en augmentant le nombre de nouveaux exportateurs, en diversifiant les marchés des exportateurs actuels et en faisant croître la valeur globale des exportations de la région. Terre-Neuve-et-Labrador bénéficie d’une forte présence dans le commerce international et l’EPCE soutient nos efforts visant à accroître et à renforcer cette présence. Notre gouvernement utilise cet entente pour appuyer le développement commercial sur les marchés nouveaux et existants, plus particulièrement les États Unis, l’Inde, la Chine et le Brésil. »
- Susan Sullivan, Ministre de l’Innovation, du Commerce et du Développement rural de Terre-Neuve-et-Labrador

Liens connexes

L'Entente Canada – provinces de l'Atlantique sur la promotion du commerce extérieur

Fiche d’information EPCE 2014

Innovation et de l'Enseignement supérieur -

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communiqués Î.-P.-É.