Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
24 avril 2020

Le 24 avril 2020

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard continue de travailler de près avec les industries primaires en vue de préparer la saison du printemps et d’évaluer les répercussions de la COVID-19.  « L’Île-du-Prince-Édouard a été fondée par les familles et les communautés d’agriculteurs et de pêcheurs de la province, qui travaillent fort. Il est important pour notre économie et notre approvisionnement alimentaire de demeurer productifs pendant la pandémie, tout comme notre culture et nos traditions, a déclaré le premier ministre Dennis King.

 

Alors que notre province fait face aux conséquences de la COVID-19, le gouvernement s’engage à travailler avec ses partenaires pour assurer que nos industries primaires puissent rester fortes et résilientes. »

 

Dans le but de venir en aide à l’industrie de la pomme de terre de l’Île-du-Prince-Édouard, la province travaille avec les producteurs et les transformateurs afin de fournir 4,7 millions de dollars pour couvrir les frais d’expédition et d’entreposage des pommes de terre destinées à la transformation. Cet investissement permettra d’atténuer l’excédent de pommes de terre résultant des conditions du marché liées à la COVID-19.

 

De plus, par l’entremise des programmes de gestion des risques de l’entreprise du ministère de l’Agriculture et des Terres, la province aidera les agriculteurs à gérer les risques qui menacent la viabilité de leurs exploitations. Le ministre de l’Agriculture et des Terres, Bloyce Thompson, a annoncé un soutien aux agriculteurs pouvant aller jusqu’à 8,8 millions de dollars dans le cadre des programmes de gestion des risques de l’entreprise, et ce, pour les deux prochaines années.

 

Le programme Agri-stabilité prévoit le paiement de la portion provinciale des coûts afin d’augmenter le niveau de couverture des producteurs inscrits au programme de 70 à 85 %, et la suppression de la limite de la marge de référence, ce qui aura un impact positif sur l’industrie de l’élevage. En outre, la province offrira des paiements provisoires pouvant atteindre 75 % pour que les producteurs puissent obtenir des fonds en temps opportun. L’ensemble de ces mesures permettra aux agriculteurs de bénéficier d’une aide estimée à 5,6 millions de dollars sur deux ans.

 

Le programme Agri-protection offrira une réduction de 10 % sur la part des primes d’assurance revenant au producteur, ce qui permettra aux agriculteurs d’économiser environ 3,2 millions de dollars sur deux ans.

 

Ces programmes sont offerts dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, un investissement de 3 milliards de dollars sur cinq ans des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux visant à renforcer le secteur de l’agriculture, de l’agroalimentaire et des produits agro-industriels.

 

« La situation mondiale actuelle crée de l’incertitude pour notre communauté agricole, et un soutien immédiat est nécessaire pour la durabilité de notre industrie agricole et la solidité à long terme de notre système d’approvisionnement alimentaire, a déclaré le ministre Thompson. En soutenant l’industrie, ainsi que nos familles et nos travailleurs agricoles, notre province peut conserver sa force économique et se préparer pour la reprise de l’activité économique. »

 

Le ministre Thompson a également encouragé les agriculteurs, les familles d’agriculteurs et les travailleurs agricoles qui en ont besoin à accéder au soutien en matière de santé mentale accessible par l’entremise du site www.FarmersTalk.ca.

 

Le ministre des Pêches et des Communautés, Jamie Fox, a remercié le ministère fédéral des Pêches et des Océans, la PEI Fisherman’s Association et le Bureau du médecin hygiéniste en chef pour leur partenariat en vue de l’ouverture de la pêche printanière au homard le 15 mai.  

 

« Bien que ce ne soit pas la date d’ouverture que tous les pêcheurs souhaitaient, il est encourageant de voir que nous aurons une saison de pêche au homard ce printemps, car de nombreux Insulaires dépendent des emplois à bord des bateaux de pêche ainsi que dans les usines de transformation », a déclaré le ministre Fox.  

 

« L’industrie a fait preuve d’un grand leadership en cette période difficile et sans précédent, et elle prend au sérieux les précautions en matière de santé et de sécurité. Elle travaille avec la province et le Bureau du médecin hygiéniste en chef pour mettre en place des lignes directrices afin de se protéger, ainsi que ses collègues et la communauté, contre cette maladie. Les Insulaires attendent avec impatience leur premier repas au homard, au moment où nous commencerons à nous adapter à une nouvelle normalité dans la province. »

 

Par ailleurs, le ministre Fox a remercié les administrations municipales pour les précautions qu’elles ont prises afin de protéger leurs communautés, et il leur a rappelé que l’Initiative pour la croissance rurale de la province est là pour venir en aide aux petites communautés et aux organisations rurales. Il a également rappelé aux employeurs la possibilité de demander des soutiens salariaux par le biais de divers programmes offerts par l’Agence de développement de l’emploi et Compétences Î.-P.-É.

 

Pour de plus amples renseignements sur les mesures d’intervention du gouvernement provincial liées à la COVID-19, dont les ressources, les demandes de programme et les renseignements importants sur la santé publique, visitez : www.princeedwardisland.ca/fr/COVID19.