Communiqués de la province de l’Île-du-Prince-Édouard
11 avril 2014
Le 10 avril 2014
Une nouvelle série télévisée sur le réseau japonais NHK, portant sur la Japonaise qui a traduit l’oeuvre Anne... la maison aux pignons verts en japonais, a suscité un intérêt renouvelé pour l’Île-du-Prince-Édouard en tant que destination touristique, a annoncé le ministre du Tourisme et de la Culture, Robert Henderson.

« Depuis l’annonce de Hanako et Anne, nous cherchons des moyens de maximiser les possibilités pour le produit touristique de notre province dans l’un de nos principaux marchés internationaux, de dire le ministre Henderson. Nous avons donc conclu des partenariats avec NHK, Air Canada, plusieurs organisateurs d’événements au Japon et la Commission canadienne du tourisme. Ces partenariats ont permis à la province d’accroître considérablement ses activités de marketing au Japon, et le moment ne pourrait être mieux choisi. »

Voici certaines des activités prévues qui aideront à promouvoir la province : des événements médiatiques et des foires commerciales, une utilisation accrue des médias sociaux, et la participation à une exposition horticole et florale attirant quelque 250 000 personnes ainsi qu’à une importante tournée d’exposition avec un public estimé de cinq à six cent mille personnes. Jusqu’à présent, Tourisme Î.-P.-É. a investi des fonds supplémentaires de 140 000 $ pour la promotion et le marketing.

Le site Web touristique du Japon a été mis à jour, de manière à coïncider avec le lancement de la série. Le nombre de visites sur le site Web de Tourisme Î.-P.-É. provenant du Japon a augmenté de 47 % comparativement à la même période l’an dernier.

Le drame biographique de NHK est l’une des séries les plus populaires au Japon, attirant près de 60 millions de téléspectateurs. La séquence d’ouverture de chaque épisode de 15 minutes présente les magnifiques paysages de l’Île-du-Prince-Édouard, tout comme de courts segments tout au long de l’émission. La série a commencé le 31 mars. Au total, 156 épisodes seront produits et diffusés par NHK.

« La réaction des Japonais envers cette série a été exceptionnelle, a affirmé Yuka Takahashi, représentante japonaise de Tourisme Î.-P.-É. Bon nombre de voyagistes ont déjà vendu tous leurs forfaits-vacances et cherchent à en réserver d’autres. Nous constatons trois à quatre fois plus de demandes de renseignements des médias et de demandes promotionnelles. Il y a aussi de l’intérêt de nouveaux clients, comme les organismes offrant des programmes d’échanges pour les étudiants et les compagnies offrants des voyages à forfait aux étudiants. On peut affirmer sans risque que l’impact de cette série se fera sentir pendant plusieurs années. »