FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 18 mars 2014
Grâce à un nouveau contrat de location de cinq ans entre la province et la Belfast Community Development Corporation (BCDC) pour le terrain de camping du parc provincial Lord Selkirk, le produit touristique de la région sera amélioré et la collectivité sera plus en mesure de gérer ses actifs touristiques, a annoncé le ministre du Tourisme et de la Culture, Robert Henderson.

« La BCDC est un locataire idéal, a souligné le ministre Henderson. En effet, le terrain de golf, la piscine et le golf miniature voisins lui appartiennent et elle a fait ses preuves en matière de développement économique régional. Le contrat de location entre la province et la BCDC renforce le produit touristique de la région et donnera à la collectivité la possibilité de mieux promouvoir ce qu’elle a à offrir aux visiteurs potentiels. »

Dans le cadre du contrat, le ministère du Tourisme et de la Culture va fournir une subvention de 72 000 $ pour appuyer le financement de l’ajout de sites à trois services au parc Lord Selkirk et des coûts opérationnels au cours de la première année. Le ministère va aussi offrir un montant additionnel de 11 000 $ la deuxième année du contrat pour couvrir une partie des coûts opérationnels, ce qui mettra fin à ses obligations financières. Si la BCDC décide de mettre fin au contrat, la province redeviendra responsable de la gestion de la propriété.

« Nous sommes très enthousiasmés par l’idée de pouvoir gérer l’un des plus importants produits touristiques de notre région, a mentionné le président de la BCDC, David Cooper. Le terrain de camping est un merveilleux ajout à nos autres propriétés voisines, notamment le terrain de golf, le golf miniature et la piscine. Il s’agit selon nous d’une excellente occasion de promouvoir l’ensemble des installations comme étant une destination familiale pour les campeurs et les golfeurs. »

La province a conclu des contrats de location semblables pour d’autres terrains de camping dans des parcs provinciaux au cours des années, le plus récent étant celui pour Green Park à Port Hill. 

« En donnant la possibilité à la collectivité de promouvoir le terrain de camping comme un élément d’une attraction touristique, le potentiel de la région en termes de visiteurs s’en trouvera augmenté, a affirmé le député de Belfast-Murray River, Charles McGeoghegan. Je pense qu’il s’agit d’une excellente possibilité pour la collectivité et d’une merveilleuse façon de promouvoir le développement dans la région. De plus, je suis très heureux de voir que la province va appuyer la transition. »

Le tourisme est un secteur d’activité vital pour l’Île-du-Prince-Édouard qui fournit plus de 7 000 emplois équivalents temps plein aux Insulaires. Il génère environ 380 millions de dollars en activité économique chaque année et représente à peu près 7 pour cent du PIB, soit le plus haut pourcentage parmi toutes les provinces canadiennes.



L'Île-du-Prince-Édouard en images