Communauté
Par Marcia Enman

Famille et amis ont célébré le 104e anniversaire d’Hilda Landry le dimanche 2 octobre dans la salle communautaire si-tuée à la caserne des pompiers à Miscouche. Plusieurs personnes se sont déplacées pour lui présenter leurs meilleurs vœux. Hilda est née en 1918, dans la municipalité de Saint-Nicholas. Elle a marié Arthur Arsenault et ont eu ensemble six enfants. Après être devenue veuve, elle s’est remariée en 1980 à Théophile Arsenault, aussi veuf, qui avait deux fils adultes Reggie et Lionel Arsenault.  Redevenue veuve, elle marie en 1994, Tanton Landry avec lequel elle a vécu jusqu’au décès de Tanton.  Hilda habite le foyer Summerset à Summerside après avoir vécu au foyer Le Chez-Nous à Wellington plusieurs années.  La vraie journée de son anniversaire est le 6 octobre. (Photo : Rachelle Arsenault)

Communauté
Par Marine Ernoult IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

L’organisme Arbres Canada a récemment planté 200 arbres à Charlottetown.  Au total, la capitale de l’Île-du-Prince-Édouard en compte 11 752.  Charlottetown est verte, mais pas autant que d’autres villes canadiennes.  Les arbres n’ont pourtant jamais été aussi importants pour atténuer les effets du changement climatique : ils rafraîchissent l’air tout en réduisant la pollution. 

Communauté

La Société acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. vous invite cordialement à son assemblée générale annuelle (AGA) qui se tiendra le samedi 22 octobre prochain, de 9 h 30 à 16 h 30, au Centre Belle Alliance à Summerside.  Cette rencontre annuelle pour les intervenants communautaires, membres de la communauté de l’Île et partenaires a pour thème : «Avenir du français, avenir de la jeunesse.»

Communauté

Dans le cadre du plan d’intervention d’urgence de la région Évangéline, la Légion de Wellington a été identifiée comme un refuge à cause de Fiona.  Tout de suite après Dorian, en 2019, des douches ont été ajoutées au second étage, ce qui rend de grands services à bien des gens.  «Dimanche, nous avons eu une cinquantaine de personnes.  Les gens sont venus pour la compagnie, pour des breuvages chauds, et plusieurs ont aussi pris des douches.

Communauté

Le dimanche 18 septembre, c’était au tour de la collectivité de Rollo Bay et des environs de montrer son savoir-faire en matière de pâté acadien, dans le cadre de la finale régionale du Festival Meat Pie.  Pour cette finale, le juge en chef, Robert Pendergast, était assisté de Suzanne Buckland et de Marguerite Arsenault.  Tous trois ont déterminé des gagnants dans les deux catégories, soit le traditionnel et le créatif.  

Communauté
Par Jacinthe Laforest

La Coalition action pour enfants (Cap enfants) veut lancer un nouveau programme de marrainage et de parrainage entre des bénévoles et de nouveaux parents.  Le programme s’appelle «Je suis là» et une rencontre d’information et de recrutement aura lieu le jeudi 22 septembre à Wellington.

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

À Rustico, la finale locale du concours de pâté acadien (Festival Meat Pie) s’est déroulée le 11 septembre en après-midi, sur le terrain de la Maison Doucet, un cadre idéal pour un beau dimanche après-midi.  Les trois juges ont évalué cinq pâtés, tous plus beaux les uns que les autres, et c’est la recette de la famille Gallant d’Oyster Bed Bridge, proposée par Erika MacLean, qui a remporté le premier prix.

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

La grande première du Festival Meat Pie a eu lieu le vendredi 9 septembre au Centre acadien de Prince-Ouest à DeBlois.  Cinq concurrents étaient en lice et c’est Mark Arsenault qui a remporté la première place, avec la recette qu’il prépare depuis de nombreuses années pour sa famille.

Communauté
Par Marcia Enman

L’organisme Jeunesse acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (JAFLIPE), offrait à plusieurs jeunes un camp de leadership à la fin du mois d’août.  Le camp avait lieu au camp Abegweit, à Augustive Cove, près de Borden-Carleton.

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

En juin 2020, la pandémie faisait rage, mais Tracy Arsenault avait d’autres préoccupations : elle venait d’apprendre qu’elle était atteinte d’un type de cancer appelé le lymphome non hodgkinien (LNH).  Plusieurs mois de traitement à l’hôpital ont été suivis par plusieurs mois de mobilité réduite.  Puis, elle a pris la décision de ne plus utiliser le fauteuil roulant pour retrouver ses forces plus rapidement.  Cela l’a ramenée sur le marché du travail, dans son poste de conductrice d’autobus qu’elle adore.  

Communauté

Le 9 septembre, en fin de journée, des organismes communautaires de la région Évangéline directement affectés par les actes de violence commis la semaine précédente ont tenu une rencontre avec l’appui de quelques partenaires de l’extérieur. Cette rencontre avait l’objectif de donner l’occasion aux représentants communautaires de faire le point, ensemble, sur ce que la communauté a vécu dans la dernière semaine et se concerter sur les prochaines actions positives à prendre.

Communauté

La Société acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., les six comités régionaux ainsi que leurs partenaires sont heureux de lancer IMPACT FRANCOPHONE, un tout nouveau projet à travers l’Île pour partir à la rencontre de tous les amis de l’Acadie et de la francophonie!

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

La présentation du prix de l’Acadien de l’année 2022 avait été annoncée pour 18 h 30 sur le programme.  Des gens étaient déjà installés pour assister au dévoilement, mais, 18 h 30 puis 19 h sont arrivées, le spectacle de clôture a commencé sans qu’aucun prix ne soit présenté.  Pourquoi, ont demandé plusieurs personnes?  C’est parce que le récipiendaire du prix, comme nous l’avons appris vers la fin du spectacle, n’était nul autre que Chuck Arsenault, qui était également l’animateur de la soirée.

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

En septembre et octobre, le Festival Meat Pie (Festival du pâté acadien) permettra aux cuisiniers et cuisinières de faire valoir leurs recettes familiales de pâté acadien ou encore de réinventer le mets.  Le Festival Meat Pie est un concours qui devrait, à sa clôture le 15 octobre à Rustico, couronner une recette gagnante dans deux catégories : traditionnelle et créative.  À vos fourneaux!

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

Jaden McInnis a accepté avec joie et naturel le prix de Jeune Acadien de l’année de la région Évangéline, le 15 août dernier.  À l’origine présenté lors de l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, le prix est maintenant remis lors de la célébration locale du 15 août.  C’est donc devant des gens de sa communauté que Jaden McInnis a été honoré.

Communauté

Colby Arsenault, une jeune femme au sourire lumineux, empathique et passionnée par le domaine de la santé, est originaire de la région Évangéline.  Elle a grandi dans une famille acadienne où l’on parle français et elle a fait toutes ses études primaires et secondaires à l’École Évangéline.

Communauté
Par Marcia Enman

Edmond Arsenault a fêté ses 100 ans le 21 juillet 2022.  Originaire d’Abram-Village, il s’installe à Toronto, en Ontario, où il vit encore actuellement.  La famille lui demandant ce qu’il aimerait recevoir comme cadeau de fête, il a vite répondu de rendre visite à la parenté et les amis à l’Île-du-Prince-Édouard.

Communauté

Étudiante en troisième année en sciences infirmières à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, Kyra Doyle a appris le français dans des écoles d’immersion française à Summerside.  Ses parents sont anglophones et ses grands-parents sont Acadiens, mais ils ne lui ont jamais parlé français. 

Communauté
Par Claire Lanteigne

La Société acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., les comités régionaux ainsi que leurs partenaires ont planifié toute une programmation pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie à travers la province.  

Communauté

Mariah Buchanan va commencer sa 2e année de baccalauréat en sciences infirmières en septembre à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle a appris le français dans des écoles d’immersion française de la 7e à la 12e année. C’était son choix de faire des études en immersion française et ses parents l’ont beaucoup encouragée. Ses parents sont anglophones, mais sa mère avait appris le français au Québec lorsqu’elle avait l’âge de Mariah.

Communauté

Isabelle Spinney est étudiante en 2e année dans le programme accéléré en sciences infirmières à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) qui termine ses études en décembre.  Sa mère est acadienne et son père est anglophone, c’est l’anglais qui est parlé à la maison.  Elle est allée à l’école en immersion française pendant 8 ans de la maternelle à la 7e année quand elle habitait en Colombie-Britannique.  Quand sa famille a déménagé au Nouveau-Brunswick, elle a continué ses études secondaires en anglais et a suivi des cours de français.

Communauté

Le conseil d’administration de la 119e Exposition agricole et du 51e Festival acadien de la région Évangéline a le plaisir de vous présenter le couple qui incarnera les rôles d’Évangéline et de Gabriel, les hôtes de l’événement cette année.

Communauté
Par Jacinthe Laforest 

Ouvert depuis le 1er juin 2022, la clinique de massage dans la nature : In Nature Massage, d’Isabelle Arsenault et Mélanie Cormier accueillera les clients pour sa première saison d’opération à Meadowbank jusqu’à la fin du mois de septembre.  L’installation de cette clinique découle en partie du «Projet Meadowbank» entrepris il y a deux ans et demi par les trois enfants de feus Robert Arsenault et Rita (Schyle) Arsenault. 

Communauté
Par Jacinthe Laforest

Le mardi 28 juin, le Centre éducatif Pomme et Rinette à Abram-Village, le plus ancien centre de la petite enfance francophone de l’Île-du-Prince-Édouard, a célébré la graduation de sa classe de prématernelle.  Tout le paquet a été mis pour les deux enfants de la classe, Nate Bernard et Mathis Doiron.  La directrice de l’Association des centres de la petite enfance francophone de l’ÎPÉ (ACPEFÎPÉ) qui gère le CPE, Kathleen Couture, croit qu’il est temps de refaire l’image du CPE. 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communauté