Communauté
20 avril 2022 Par Jacinthe Laforest
Les gens sont venus nombreux au brunch de la cabane à sucre au Carrefour de l’Isle-Saint-Jean le 10 avril dernier. Le divertissement était assuré par Mario Robichaud. (Photo : Kirsten Fenton)

Le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean prépare une programmation variée pour le mois de mai.  Une pièce de théâtre est au programme, le 13 mai et trois samedis de suite, en mai également, l’accent sera mis sur le jardinage et la nature.  Pour Kirsten Fenton, spécialiste des communications et du marketing depuis environ 7 mois, trouver les meilleures façons d’engager la communauté par le biais des communications reste un grand défi. 

Le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean reprend vie, comme bien d’autres lieux, après deux ans de pandémie.  Pour Kirsten Fenton, spécialiste des communications et du marketing, les signes sont là.  «Lorsque nous avons lancé notre Cabane à sucre, nous pensions avoir 30 personnes, mais nous avons eu 75 personnes.  Pour moi, c’est un signe que les gens sont prêts à sortir de chez eux.  Nous avons eu des petits ennuis avec la tire, mais les gens ont eu du plaisir tout de même», a indiqué Kirsten Fenton. 

Une courbe d’apprentissage

Le roulement du personnel, au Carrefour ISJ, fait en sorte que la courbe d’apprentissage est toujours plus ou moins pointue.  Depuis quelques mois, une nouvelle agente de développement est entrée en poste.  Pendant la phase d’accompagnement, le personnel plus expérimenté met les bouchées doubles. 

«Je pense que ça va aller d’ici quelques mois.  Moi-même, même si j’ai beaucoup d’expérience en communication stratégique, je suis encore en train d’apprendre dans le cadre de ce travail au Carrefour», dit Kirsten Fenton.

Anglophone de naissance, fille d’un Anglo-Ontarien et d’une Allemande qui parle quatre langues, et qui habite maintenant en Équateur, Kirsten n’avait pas vraiment le choix de parler français.  «Ma mère a voulu que nous apprenions une seconde langue, au moins, et vu que nous étions au Canada, le français était naturel.  À un moment donné, je parlais assez bien l’Allemand mais j’ai tout oublié.  Je me suis mise à l’espagnol.  J’avais déjà travaillé un peu en français dans le passé mais ce travail est vraiment le premier emploi où je travaille presque exclusivement en français», explique la jeune femme, à propos de sa courbe d’apprentissage linguistique. 

Communication stratégique

Dès son entrée en fonction, à la fin de l’été dernier, Kirsten Fenton a mis en place des processus pour permettre d’optimiser les communications en collectant les données.  «Par exemple, avec l’infolettre, je vois si les abonnés l’ouvrent, s’ils cliquent sur les liens.  J’ai fait des envois d’infolettres sur différents jours et je remarque que lorsque je l’envoie le jeudi, plus de gens l’ouvrent.  Le mardi est bon aussi.  Pour être efficace et rejoindre nos gens, on a besoin de savoir ça.»

Pour Kirsten, le site Web du Carrefour est l’endroit de choix.  «Je le mets à jour presque quotidiennement.  C’est toujours la bonne information qui est là.  Mais je remarque que les gens utilisent surtout Facebook pour acheter leurs billets ou pour s’inscrire à une activité.  En général, une personne ne se décide pas à acheter la première fois qu’elle voit l’info.  Ça prend trois fois en moyenne.  C’est donc important que les gens voient souvent nos messages, sur différentes plateformes comme le site Web, l’infolettre et Facebook.»

Voici quelques-unes des activités qui approchent en mai :

• 13 mai : pièce de théâtre 

«Trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir».  A l’origine, une pièce néerlandaise traduite et adaptée en français. Présentée au Carrefour par le Théâtre du Fret ! Un excellent spectacle pour toute la famille (à partir de 7 ans). 

• Jardinage les samedis 14, 21 et 28 mai à 10 h

• 14 mai : Évènement gratuit à Macphail Woods!

Assurez-vous de porter vos bottes! Une promenade guidée à travers les sentiers de Macphail Woods avec Daniel McRae.  Le 21 mai, ce dernier sera au Carrefour pour une promenade éducative dans les bois entourant le Carrefour.  Le 28 mai, Jacinthe Lemire animera un atelier sur le jardin potager.  Les participants pourront même louer un bac de jardinage sur place au Carrefour pour planter leur propre petit jardin. 

• Ciné-club le 29 mai

Les horreurs de la guerre sont parfois utiles pour révéler ce que les hommes ont en commun. Ce préalable ambigu est la base du chef-œuvre de Jean Renoir, La Grande Illusion. 

Toutes les infos pour ces activités se trouvent sur le site Web du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean (www.carrefourisj.org) où tout est bilingue. «Cela fait partie d’une stratégie d’inclusivité et d’ouverture envers la communauté anglophone.  Nous avons encore besoin de nous faire connaître.  Bien des gens pensent que nous sommes juste une école.  Et nous sommes loin du centre-ville.  Les gens n’ont pas d’autre choix que de venir en auto.  Dans un centre communautaire juif où j’ai travaillé à Toronto, on faisait des activités portes ouvertes.  Les gens s’arrêtaient en passant.  Ici ce n’est pas possible. Mais au moins, j’aimerais qu’on change l’affichage sur la route principale.  C’est vieux, c’est difficile de changer le lettrage.  Si on avait une affiche numérique, ça serait plus attirant», suggère Kirsten, tout en sachant qu’un affichage de la sorte coûte cher.

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Communauté