Affaires
12 décembre 2020

Le 12 décembre 2020

- Karine Fleury

 Les deux sœurs et propriétaires de la nouvelle entreprise Ligne à Hardes, Samantha Arsenault et Natalie Gallant, ont hâte que la marchandise arrive.

 

Plus tôt au mois de novembre, les sœurs Natalie et Samantha annonçaient la sortie de leur entreprise de vêtements, Ligne à Hardes.  Inspirés par la culture acadienne, les vêtements sont ornés d’expressions drôles et mordantes.

 

Natalie Gallant et Samantha Arsenault, deux sœurs ayant grandi dans la région Évangéline ont vécu toutes leurs vies entourées par la culture acadienne.  Par la musique, par la danse, par les expressions, les rires et les délicieuses recettes de famille.  Les deux sœurs, aujourd’hui âgées respectivement de 28 et 32 ans, cherchaient un moyen de représenter la culture acadienne, sans toutefois être associé aux traditionnelles couleurs du drapeau acadien.  «On sait que les gens ne vont pas nécessairement porter du linge avec des couleurs acadiennes à longueur d’année : ce sera plus pour des festivals ou d’autres activités pendant l’été», ont-elles expliqué en entrevue.  La collection de vêtements représente bien cet idéal.  Bien que des couleurs plus vives soient offertes, la collection principale est plus sobre, de couleur noire.  Au centre, de joyeuses expressions ou de noms de groupes de musique acadienne y sont imprimés.

 

«Ça fait depuis le début de la pandémie qu’on a commencé à mettre nos idées en place.  On a pensé au design des t-shirts, voir ce qu’on voulait imprimer dessus, mais aussi les autres types de marchandises qu’on voudrait avoir», a indiqué Natalie.  Comme les deux sœurs n’avaient pas d’expériences en entrepreneuriat, elles se sont tournées vers le RDÉE ÎPE.  «On a approché le RDÉE, pour qu’ils nous aident pour les étapes afin d’ouvrir une nouvelle entreprise.  Ils nous ont guidées pour le plan d’affaires, mais aussi pour les différentes ressources».  Les deux sœurs ont aussi suivi un cours avec le RDÉE, sur le budget et l’entreprenariat.  

 

C’est la compagnie «Gemini Screen Print & Embroidery» à Charlottetown qui s’occupe de faire l’impression des t-shirts et de gérer les commandes.  Pour l’instant, les produits ne sont disponibles qu’en ligne, mais ça reste dans les projets de pouvoir les offrir en main propre ou dans des boutiques. Les expressions imprimées sur les t-shirts sont drôles et colorées.  «On voulait des expressions qui iraient pour tous les âges.  Que tu sois un jeune ou une personne plus âgée, on voulait que ça touche toute la population acadienne», ont expliqué les sœurs.  L’entreprise de textile «Ligne à Hardes» est sur Facebook, en écrivant directement le nom dans la barre de recherche.  

 

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Affaires