Actualités
Par Jacinthe Laforest / IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne - ATL
Jill Burridge, ministre des Finances et présidente du Conseil du Trésor. (Photo : Gouvernement de l’ÎPÉ

Les soins de santé, le logement et l’abordabilité font partie des secteurs qui profitent des mesures les plus coûteuses annoncées dans le budget 2024 de l’Île-du-Prince-Édouard, déposé par la ministre des Finances et présidente du Conseil du Trésor, Jill Burridge, le 29 février dernier à l’Assemblée législative.

D’ores et déjà, la province s’attend à terminer l’exercice financier 2024-2025 avec un déficit.  Les dépenses prévues sont de 3,23 milliards de dollars, contre des revenus de 3,15 milliards de dollars.  La province s’attend à un déficit d’environ 85 millions de dollars.  

Dès le début de son exposé budgétaire, la ministre Burridge a rappelé certains projets découlant d’investissements précédents de son gouvernement.  

«En début de semaine, nous avons ouvert le tout premier service d’urgence de la province en matière de santé mentale et de toxicomanie, le premier du genre au Canada atlantique.  La semaine dernière, nous avons ajouté un financement annuel supplémentaire de 2,7 millions de dollars pour la clientèle des programmes d’aide sociale et d’accessibilité.  Depuis le lancement du programme de thermopompes gratuites, nous avons aidé 8 000 Insulaires à faire face à l’augmentation du coût du chauffage domestique en leur remettant une thermopompe gratuite.  Nous avons mené à bien trois missions de recrutement international et lancé 113 offres d’emploi pour des infirmières autorisées qui souhaitent venir vivre à l’Île-du-Prince-Édouard et travailler dans notre système de santé», a-t-elle rappelé, avant de passer aux nouveaux investissements.  

Soins de santé 

Le budget contient plus de 16,1 millions de fonds supplémentaires pour les soins primaires cette année, pour un investissement total de plus de 58 millions de dollars, un nouveau record pour les investissements dans les soins primaires pour les Prince-Édouardiens, dit la ministre Jill Burridge 

Cela inclut de l’argent pour le recrutement et la rétention de personnel, de l’appui supplémentaire aux centres de médecine de famille, le soutien à une école de médecine, le soutien aux personnes âgées, des services en santé mentale, un recrutement plus soutenu et plusieurs autres initiatives.  

En 2022, rappelle la ministre, la province a lancé cinq centres de médecine de famille à l’Île-du-Prince-Édouard. Le modèle a eu beaucoup de succès. «Depuis lors, notre modèle de centre de médecine de famille a été présenté d’un bout à l’autre du pays comme le modèle de prestation de soins primaires par excellence au pays. Depuis, nous avons lancé 12 autres centres de médecine de famille, ce qui porte leur nombre total à 17, l’objectif étant d’en avoir 30 au total d’ici le printemps prochain. Nous sommes très en avance sur nos homologues provinciaux dans la mise en œuvre de ce modèle et nous n’avons pas l’intention de ralentir de sitôt», affirme la ministre.  

Logement 

En matière de logement, le gouvernement de Dennis King dit avoir investi plus que les gouvernements précédents.  «En fait, depuis avril 2019, ce gouvernement a augmenté les dépenses annuelles en matière de logement de 51,5 millions de dollars, soit une augmentation globale de 243 %», a rappelé la ministre.  

Ce budget 2024-2025 prévoit des investissements dans les logements abordables, dans des refuges, dans des remises d’impôts aux constructeurs, dans des logements sociaux et dans un plan d’aménagement du territoire.  

La ministre rappelle l’engagement de son gouvernement de construire ou d’acquérir 560 nouveaux logements sociaux sur cinq ans (budget d’immobilisation 2023).  Seulement cette année, la province prévoit l’ajout de 120 unités de logement abordables.  

Réductions d’impôts et coût de la vie 

«Tout en réalisant des investissements records pour soutenir les Prince-Édouardiens chaque année depuis 2019, ce gouvernement a également introduit des réductions d’impôts pour chaque année au cours des cinq dernières années. Je ne vais pas mettre fin à cette tradition», a annoncé la ministre.  

Ce budget comprend près de 15 millions de dollars de réductions d’impôts qui laisseront plus d’argent dans les poches des contribuables.  Le montant personnel de base passe ainsi à 14 250 dollars.  En outre, à partir de janvier 2025, avec un investissement initial de 1,1 million de dollars, l’Île-du-Prince-Édouard introduira une nouvelle prestation pour les enfants de l’Île-du-Prince-Édouard. Avec un investissement annuel total de 4,4 millions de dollars par an, ce programme soutiendra les familles de l’ensemble de la province. Par exemple, une famille avec deux enfants dont le revenu net du ménage ne dépasse pas 45 000 dollars recevra 720 dollars par an. Les familles dont les revenus se situent entre 45 000 et 80 000 dollars recevront également une allocation au prorata. 

Afin d’appuyer les étudiantes et étudiants postsecondaires et leurs carrières ambitieuses, la province augmente la bourse d’études annuelle George Coles à 3 200 $.  Autrefois seulement disponible aux étudiants qui étudient dans les institutions de la province, ce programme inclura dorénavant les étudiants qui font leurs études à l’extérieur de la province dans des programmes de formation ciblés en soins de santé.

Industries primaires et tourisme

Le gouvernement poursuit son appui aux industries primaires.  Un programme pilote de systèmes énergétiques pour l’agriculture à l’Île-du-Prince-Édouard et un programme de soutien à l’achat de terres pour les nouvelles exploitations agricoles seront lancés et une place supplémentaire sera ajoutée au Collège vétérinaire de l’Atlantique pour un étudiant de l’Île-du-Prince-Édouard.  

Des efforts se poursuivront pour prolonger la saison touristique.  De plus, à la suite des violentes tempêtes de Dorian et Fiona, la province lance les travaux pour l’élaboration d’un plan de gestion du littoral pour les zones côtières régionales. Cela découle directement du rapport provisoire de recommandations en matière de politiques côtières de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, rendu public en novembre 2023.  

Abonnez-vous à La Voix acadienne pour recevoir votre copie électronique ou la version papier

Actualités