Actualités
14 septembre 2021 Par Jacinthe Laforest

La circonscription de Cardigan, la plus à l’est de l’Île-du-Prince-Édouard, est la plus convoitée de la province, si on se fie au nombre de candidats officiels qui y briguent les suffrages.  Le député sortant, Lawrence MacAulay, qui détient ce siège depuis 1988, aura fort à faire pour s’accaparer la proportion de votes nécessaires à sa réélection. 

Dans les trois autres circonscriptions, les votes seront répartis entre moins de candidats. 

Pas moins de six candidats sont en lice dans la circonscription de Cardigan. À 75 ans, Lawrence MacAulay veut continuer de travailler pour les citoyens de sa circonscription pour le Parti libéral.  Son principal adversaire est vraisemblablement le conservateur Wayne Phelan, du moins si les sondages donnant quelques points d’avance à son parti dans la première semaine de septembre sont des indices fiables.  Détail intéressant, alors que le site Web de Lawrence MacAulay s’affiche en anglais seulement, celui du conservateur Wayne Phelan est entièrement bilingue.

La seule femme candidate dans cette circonscription est Lynne Thiele, qui se présente pour le Nouveau Parti démocratique.  Sa page Facebook est remplie de petites animations très divertissantes, en anglais seulement. 

Toujours dans Cardigan, Michael MacLean, le candidat du Parti Vert et Fred MacLeod, le candidat du Parti de l’héritage chrétien ont chacun un site Web.  Le candidat du Parti populaire du Canada, Kevin Hardy, a sa page Facebook où il publie, entre autres, les annonces de son chef Maxime Bernier. 

Charlottetown

Dans Charlottetown, le député sortant, le libéral Sean Casey, fait face à quatre adversaires.  Alors qu’il est probablement le plus bilingue de tous les candidats de l’Île, son site Web sous la bannière libérale est unilingue anglophone et ne présente aucune version française, en date du 8 septembre.  Son principal opposant, Doug Currie du Parti conservateur, présente une option bilingue pour sa page Web. Darcie Lanthier, pour le Parti Vert, a elle aussi une page Web, unilingue anglophone cependant.  Margaret Andrade, candidate du Nouveau Parti démocratique, et Scott McPhee, du PPC, complètent les choix dans Charlottetown. 

Egmont

Dans Egmont, le député libéral sortant, Bobby Morrissey, fait face à quatre opposants. Il est le seul candidat libéral à l’Île à avoir créé une page Web qui comporte une option de version française intégrée. La page Web de son adversaire conservateur, Barry Balsom, est elle aussi accessible en français.  Alex Clark, candidat du Parti Vert, Wayne Biggar du PPC et Lisa Bradshaw du Nouveau Parti démocratique complètent les choix qui s’offrent aux électeurs dans cette circonscription la plus à l’ouest de la province. 

Malpeque

Dans Malpeque, le candidat libéral Heath MacDonald présente une page Web en anglais seulement.  De son côté, la page Web de son opposant conservateur Jody Sanderson, était aussi bilingue que celle des autres candidats conservateurs de l’Île.  Anna Keenan, la candidate du Parti Vert, est de loin la candidate insulaire qui a le plus de contenu original sur son site Web, malheureusement en anglais seulement.  Michelle Neill (NPD) et Christopher Landry (PPC) complètent la liste des candidats pour cette circonscription très étendue du centre de l’Île.

Un rappel des élections fédérales de 2015 et 2019

Dans Malpèque, le libéral Wayne Easter avait recueilli 62,1 % des votes (13 950) en 2015 et en 2019, ses 9 533 votes représentaient 41,4 % des votes.  En 2019, sa principale adversaire était la candidate du Parti Vert, Anna Keenan, qui avait remporté 26,5 % des votes.  Le candidat conservateur, Stephen Stewart, avait récolté 25,6 % des votes. Fait à surveiller, de tous les candidats en lice en 2019 dans Malpeque, seule Anna Keenan est de retour. 

Dans Cardigan, le libéral Lawrence MacAulay avait récolté en 2015, 14 621 votes pour 65 %.  En 2019, sa marge avait baissé à 49,3 %.  Le candidat conservateur Wayne Phelan était bon deuxième en 2019 avec 29 % des votes.  La candidate NDP, Lynne Thiele, de retour cette année, n’était pas une menace en 2019 avec 6,7 % des votes. 

Dans Egmont, le candidat Bobby Morrissey avait remporté 49,3 % des votes, défaisant celle qui détenait la circonscription, la conservatrice Gail Shea.  En 2019, la marge du vainqueur de Bobby Morrissey était réduite à 39,7 % tandis que le candidat conservateur, Logan McLellan avait remporté 34,4 % des votes.  Malgré ce bon résultat, Logan McLellan n’est pas de retour pour cette élection.  Le seul qui est de retour est Alex Clark du Parti Vert.  Il avait amassé 18,8 % des votes en 2019. 

Dans Charlottetown, le député sortant Sean Casey avait attiré 56,3 % des votes en 2015 et 44,3 % en 2019.  La candidate du Parti Vert, Darcie Lanthier, était bonne deuxième avec 23,3 % des votes en 2019, devant le conservateur Robert A. Campbell qui avait tout de même 20,3 % des votes.  Sean Casey et Darcie Lanthier sont les deux seuls candidats qui sont de retour en lice pour cette élection.