FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 25 mars 2021

- Jacinthe Laforest

 

Stéphane Blanchard, à la gauche, directeur général adjoint de RDÉE ÎPÉ a présenté le chèque d’investissement de 25 000 $ aux champions du Concours Ignition francophone 2021, Donald Richard et Jake Charron d es Productions SpaceCamp.  Il leur a également remis un certificat pour un cours collégial au Collège de l’Île.

 

Quatre finalistes se disputaient la cagnotte de 25 000 $ promise dans le cadre du concours Ignition francophone.  Dans un ordre déterminé au hasard, les trois juges ont entendu Samantha Arsenault et Natalie Gallant, de l’entreprise «Ligne à hardes», Jacinthe Lemire pour Shop PEI, Paul D. Gallant pour La Cuisine à Mémé et finalement, Donald Richard et Jake Charron pour Productions SpaceCamp.  

 

Donald Richard est un ingénieur du son et musicien d’expérience, et Jake Charron est un musicien de réputation internationale qui a déjà remporté un prix Juno et qui vit maintenant à l’Île-du-Prince-Édouard avec sa famille.  

 

Les Productions SpaceCamp, entreprise bilingue d’enregistrement sonore mobile pourra, avec la bourse de 25 000 $, acheter l’équipement d’enregistrement, de mixage et de matriçage qui sont nécessaires pour continuer à ajouter des artistes et groupes musicaux locaux, nationaux et internationaux à leur liste de clients, qui comprend déjà des musiciens de l’Île (Vishten, The East Pointers), de l’Angleterre et même de l’Australie (The Wiggles).  Ils seront aussi mieux positionnés pour offrir des services de conseils, de mentorat, de consultation et de musique d’accompagnement.

 

Donald Richard et Jake Charron ont fait une présentation dynamique qui incluait des témoignages par vidéos de clients ou de futurs clients comme Emmanuelle LeBlanc de Vishtèn, Tim Chaisson de The East Pointers et de chanteurs de l’Angleterre.

 

Les juges ont délibéré très longtemps avant de rendre leur verdict.  «Les points étaient proches.  On a même demandé aux organisateurs si ce serait possible de séparer le montant.  Mais ce n’était pas possible», a dit Martin Marcoux.  Pour lui, le critère essentiel était la part d’innovation que contenait chaque projet.  

 

«Nous avions une feuille pour les points.  Nous avons jugé chaque présentation pour elle-même, et pas en comparaison avec les autres.  Ce que j’ai remarqué, c’est la passion qui les habitait tous», a indiqué Claudette Thériault.  

 

Jeannette Arsenault, la troisième juge, a rappelé qu’avant tout, leur opinion se forgeait sur la présentation, et sur les réponses aux questions.  

 

Les projections financières quant à l’atteinte de la rentabilité et la création d’emplois éventuels étaient aussi prises en compte.  Donald Richard et Jake Charron étaient les seuls candidats à pouvoir confirmer que les projections qu’ils avaient soumises aux juges pour les fins du concours
étaient déjà dépassées.  

 

En plus de remporter une belle somme d’argent, les champions ont également gagné un cours gratuit du Collège de l’Île ainsi que des adhésions gratuites d’un an de la Chambre de commerce du Grand Charlottetown et environs et de la Chambre de commerce du Grand Summerside.

 

Tous les finalistes ont reçu une adhésion gratuite d’un an à la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. et un certificat de finaliste de RDÉE Île-du-Prince-Édouard.

 

Le prix de 25 000 $ provient de l’Ignition Start-Up Fund d’Innovation ÎPÉ.  Le concours lui-même est financé par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et RDÉE ÎPÉ.

 

Donald Richard pendant sa présentation devant les juges, Claudette Thériault, Martin Marcoux et Jeannette Arsenault.

 

Les quatre finalistes, Donald Richard et Jake Charron de Les Productions SpaceCamp, Jacinthe Lemire de Shop PEI Marketplace, Samantha Arsenault et Natalie Gallant de Ligne à hardes et Paul D. Gallant pour Les Productions Cuisine à Mémé. À droite, on peut voir Raymond J. Arsenault, l’agent de communication à RDÉE Î.-P.-É. (Photos : Jacinthe Laforest) 

L'Île-du-Prince-Édouard en images