FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 9 mars 2021

- Laurent Rigaux

 

Cela fait un an aujourd’hui que Heather Morrison a commencé ses points réguliers sur la COVID-19. La médecin hygiéniste en chef est revenue longuement pendant son allocution, mardi 9 mars, sur les succès de l’Île-du-Prince-Édouard et sur la «ligne d’arrivée en vue». Elle a remercié chaleureusement ses équipes et les Insulaires pour tout le travail accompli. 

 

Il n’y a pas de nouveau cas de COVID-19 dans la province aujourd’hui, toujours 28 cas actifs. Ce chiffre est un record et c’est aussi la première fois que l’Île a plus de cas que la Nouvelle-Écosse. Il y a eu 143 cas en tout depuis mi-mars 2020, 777 contacts proches. 20 000 foyers ont été, à un moment ou à un autre, en auto-isolement.

 

Au sujet des récentes éclosions, les résultats génétiques reçus de Winnipeg montrent que les grappes de Charlottetown et Summerside sont liées, mais aucun cas dans ces grappes n’a le variant B.1.1.7 («britannique»). Mais quatre cas actifs sur les 28 l’ont.

 

Une annonce sera faite plus tard dans la semaine sur l’extension, ou non, des mesures coupe-circuit. 

 

Heather Morrison parle de «bonnes nouvelles du côté de la vaccination. 30 000 doses vont être reçues dans la province d’ici mi-avril. À partir de jeudi, les plus de 75 ans vont pouvoir s’inscrire. Et les premières 2 000 doses du vaccin AstraZeneca vont être distribuées par les pharmacies au personnes entre 18 et 29 ans qui travaillent dans l’alimentaire, qui pourront également s’inscrire cette semaine. 

 

Il n’y a pas, pour le moment, d’information au sujet des livraisons du dernier vaccin approuvé par Santé Canada, celui de Janssen (Johnson & Johnson), qui est à une dose. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images