FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 2 mars 2021

- Laurent Rigaux

 

C’est la bonne nouvelle de la journée. Heather Morrison annonce, mardi 2 mars, que la campagne de vaccination va s’accélérer drastiquement. De nouvelles directives sont attendues, pour permettre de décaler le deuxième dose. Ainsi, tous les Insulaires âgés de 16 ans et plus recevront au moins une dose d’ici fin juin 2021. «Notre été sera alors différent de l’année dernière» pronostique la médecin hygiéniste en chef. Par ailleurs, les premières doses du vaccin d’AstraZeneca devaient arriver d’ici deux semaines. 

 

À ce jour, plus de 12 500 doses ont été administrées, dont 7 300 premières doses. 

 

Il y a aussi quatre nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui: 

 

un homme dans la vingtaine qui est un contact proche d’un autre cas à Charlottetown. Il a été testé initialement négatif, avant de développer des symptômes

 

un autre homme dans la vingtaine avec un historique de voyage

 

un homme et une femme dans la vingtaine. Les investigations en cours pour savoir s’ils sont liés aux grappes de Charlottetown ou Summerside. 

 

Il y a maintenant 22 cas actifs en tout, un record dans la province depuis le début de la pandémie. 11 sont dans la grappe de Summerside, six dans celle de Charlottetown. La médecin hygiéniste en chef explique qu’il y a des indices que les deux grappes sont liées, sans certitude à 100% pour le moment.

 

Les deux femmes testées positifs la semaine à leur retour de l’extérieur de la province, et dont l’une est passée par le magasin Toys R Us avant d’aller en isolement, ont le variant B1.1.7 (dit «britannique») explique Heather Morrison.

 

Pour autant, la médecin hygiéniste en chef se montre rassurante sur l’absence de transmission communautaire à grande échelle, puisqu’il n’y a pour le moment aucun cas qui ne soit pas lié à l’une ou l’autre des grappes, ou à un voyage.

 

Ainsi, si rien ne change d’ici à demain, on devrait sortir de l’alerte niveau rouge pour retrouver les mesures coupe-circuit qui avaient démarré dimanche matin. Une annonce sera faite mercredi à ce sujet.

 

Interrogée sur l’impact économique de ces trois jours d’alerte, où tout a fermé sauf les commerces essentiels, Heather Morrison préfère en avoir «trop fait que pas assez».

 

La province a réalisé plus de 10 000 tests depuis samedi, dont 2100 tests rapides. Il y a 2000 résultats encore en attente

L'Île-du-Prince-Édouard en images