FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard

Le 7 novembre 2019

La Commission des accidents du travail (CAT) a encore réduit le taux moyen de cotisation pour les employeurs de l’Île-du-Prince-Édouard. Le taux moyen de cotisation pour 2020 sera de 1,52 $ par 100 $ de paie, ce qui équivaut à une diminution de six cents par rapport au taux de 2019.  Le taux moyen de cotisation requis est de 1,60 $, d’après les coûts et le rendement des investissements prévus au budget, mais en raison de son excellent niveau de capitalisation, la CAT a pu rajuster son taux à la baisse en enlevant huit cents et établir un taux moyen de cotisation de 1,52 $ pour 2020.

 

Aussi, conformément à notre politique de financement, la répartition de l’excédent peut être envisagée lorsque le taux de financement dépasse 140 %. Le taux de financement au 31 décembre 2018 était de 146,3 %. La Commission a donc approuvé une distribution d’un excédent de 20 millions de dollars aux employeurs. À ce moment-ci, on ne prévoit pas de distribution de l’excédent en 2020.

 

«Notre politique de financement établit un cadre pour nous aider à assurer une viabilité financière à long terme, a précisé Stuart Affleck, président de la Commission des accidents du travail. La distribution de l’excédent et la diminution des taux sont les mesures prises pour ramener le statut de financement dans la fourchette cible de 100 à 125 %».

 

Tous les employeurs de la province seront informés de leur taux de cotisation, qui est déterminé selon le coût des réclamations et les risques d’accident du travail de leur secteur, en décembre 2019. Pour plus de renseignements sur les taux de cotisation s’appliquant aux divers groupes, visitez le wcb.pe.ca/2020rates. L’excédent sera distribué aux employeurs admissibles en décembre 2019. Pour consulter la foire aux questions concernant l’excédent, visitez le wcb.pe.ca/surplus.

 

Le système d’indemnisation des accidents du travail veille à assurer un équilibre entre les intérêts des employeurs et ceux des travailleurs. Au cours des dernières années, la CAT a apporté de nombreuses améliorations en ce qui concerne la couverture des travailleurs tout en diminuant le taux moyen de cotisation. Voici quelques exemples d’améliorations : l’augmentation du montant forfaitaire de prestation de décès; la modification de la définition de «déficience» pour inclure des déficiences psychologiques comme le trouble de stress post-traumatique; l’ajout d’un programme de rente; l’ajout d’une couverture présomptive pour les pompiers atteints de certains cancers ou ayant des lésions au cœur; et la modification de l’Occupational Health and Safety Act (loi sur la santé et la sécurité au travail) et ses règlements pour y inclure des dispositions sur le harcèlement en milieu de travail. Il y a aussi eu diverses récentes modifications de politiques qui ont permis d’améliorer les prestations pour les travailleurs.

L'Île-du-Prince-Édouard en images