FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 4 juillet 2018

Pour la première fois depuis le début de sa participation aux Jeux de l’Acadie, l’Île a raflé la bannière de discipline en badminton.

Avec l’or au badminton et le bronze en para-athlétisme et en improvisation, la délégation de l’Île-du-Prince-Édouard a terminé en beauté les Jeux de l’Acadie 2018, auxquels ont participé pas moins de 1 100 jeunes du 27 juin au 1er juillet à Miramichi. 

Cette médaille d’or en badminton est une première pour la délégation de l’Î.-P.-É.

«Nos jeunes de badminton, comme les entraîneurs, ont travaillé extrêmement fort cette année, et ceci a été démontré dans les résultats.  La majorité de notre délégation était présente pour regarder le match et ce n’est pas un moment que les jeunes vont oublier.  Nous sommes très fiers de notre équipe!», a déclaré Samantha Lawther, chef de mission adjointe de l’Î.-P.-É. 

Emily Arsenault, membre de l’équipe, avoue que cette médaille est comme un couronnement : «C’est une très belle façon de terminer ma participation comme athlète aux Jeux de l’Acadie.»

En improvisation, l’Î.-P.-É. a remporté le match final quatre à deux contre la délégation de Chaleur pour la médaille de bronze.  L’an dernier, l’Î.-P.-É. avait remporté l’or en improvisation. 

En para-athlétisme, Chaleur et Sud-Est ont respectivement remporté l’or et l’argent devant l’Î.-P.-É. qui a terminé 3e. 

Au total, Sud-Est est la délégation ayant remporté le plus de médailles, avec 13, dont six d’or et six d’argent.  Les deux autres délégations les plus performantes sont Kent et Chaleur, avec sept médailles chacune. 

Mais les Jeux de l’Acadie représentent bien plus que des médailles pour ces jeunes, qui en profitent pour tisser des liens avec leur propre équipe, ainsi qu’avec des jeunes de partout dans les maritimes.  Le tout dans une ambiance festive. 

On peut d’ailleurs souligner que la délégation de l’Î.-P.-É. possède un bon esprit sportif : les jeunes de la province ont mérité trois autres bannières pour le souligner, soit en vélo de montagne, en badminton et lors du gala «La voix des groupes». 

L’Î.-P.-É. est la seule à avoir récolté un nombre de trois bannières dans cette catégorie.  Les délégations de Madawaska-Victoria, Kent et Péninsule acadienne en ont chacune remporté deux. 

L’équipe de mini handball a aussi fait sourire plus d’un avec son cri de ralliement.  Les jeunes athlètes ont choisi de crier «gros handball» plutôt que «mini handball», détonnant avec leur petite taille de jeunes athlètes.  L’Î.-P.-É. a bien failli l’emporter devant Kent, qui a terminé avec la marque de 16 contre 15 lors du match pour la médaille de bronze. 

Au niveau du prix de l’amélioration, la délégation de la Nouvelle-Écosse s’est vue remettre le fameux trophée. 

Le grand prix de l’amitié, soit le Prix de l’esprit sportif Coop-IGA/Coop Tradition a été remis à la délégation de la Péninsule acadienne.  Ce prix très convoité est le résultat d’un vote de tous les membres des neuf délégations, des membres du conseil d’administration de la Société des Jeux de l’Acadie et des membres du Comité organisateur de la finale des Jeux de l’Acadie, qui votent pour les membres les plus amicaux et respectueux. 

En athlétisme, bien que l’Île se soit classée dans les derniers rangs, certains résultats individuels méritent d’être soulignés.  Chez les 12-13 ans, Brent Arsenault a remporté l’or au lancer du disque, et l’argent au saut en hauteur.  Cameron Milligan a remporté l’or en saut en hauteur chez les 14-15 ans, et en para-athlétisme, Sophia Allen a remporté deux médailles d’argent : une au 100 m filles para-athlétisme et une au lancer du poids filles para-athlétisme.

La finale des Jeux de l’Acadie de 2019 aura lieu à Madawaska. 


L’équipe d’improvisation avec sa médaille de bronze et sa mascotte.  (Photos : Jeannette Gallant)


Brent Arsenault et Cameron Milligan ont remporté des médailles d’or et d’argent en athlétisme.





- Par Catherine Paquette

L'Île-du-Prince-Édouard en images