FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 16 février 2018

Gabrielle Samson (à gauche) sur la deuxième marche du podium au terme de la compétition Robert McCall Memorial récemment en Nouvelle-Écosse.  (Photos : Gracieuseté)


Gabrielle Samson est en 8e année à l’École-sur-Mer.  Âgée de 13 ans, elle pratique le patinage artistique depuis l’âge de 5 ans.  «J’ai commencé au club de Summerside, et il y a deux ans, j’ai aussi joint le club d’Évangéline.  Je m’entraîne trois ou quatre fois par semaine, j’aime ça».

Au tout début du mois de février, Gabrielle a participé à une compétition atlantique en Nouvelle-Écosse.  Elle a remporté la médaille d’argent sur 19 concurrentes de niveau Star 5, 13 ans et plus. 

«Je présentais une routine technique qui était axée sur les sauts et les pirouettes.  C’est mon entraîneur de Summerside, Brenda Smith, qui a fait la chorégraphie.  Je pratique cette routine depuis le début de la saison, avec Brenda à Summerside et avec Julie McNeill, à Abram-Village.  Je suis très fière de mon résultat.  J’aime m’inscrire dans des compétitions.  C’est une bonne expérience, je trouve.  On apprend à gérer la pression de la compétition et à se concentrer sur ce qu’il faut faire», explique la jeune fille. 

La compétition du début du mois de février s’appelle Robert McCall Memorial Competition.  En mars prochain, Gabrielle sera à nouveau en compétition, cette fois à Charlottetown, pour les épreuves provinciales.  Lors de cette prochaine compétition, Gabrielle va présenter un programme basé sur l’expression et l’interprétation, sur une chorégraphie de Brenda Smith, encore une fois. 

Gabrielle Samson aime beaucoup le patinage artistique et ces temps-ci, avec les Olympiques, elle va suivre les compétitions autant que possible. 

«Tessa (Vertue) et Scott (Moir) sont mes préférés en danse.  Je les ai même rencontrés en personne il y a quelques années.  J’aime aussi Kaetlyn Osmond.  Les compétitions ont déjà commencé.  Ce matin, vendredi (le 9 février), l’équipe Canada était en première place et j’espère que ça va rester comme ça», a indiqué la patineuse. 

«Même si je ne vais pas me rendre aux Olympiques, je vais continuer en patinage aussi longtemps que je pourrai.  C’est un beau sport.  Ça prend beaucoup de force et en même temps, il faut que ça paraisse facile.  Même si tu as mal, même si tu es essoufflée, tu dois sourire et performer.  Ce n’est pas facile», conclut la jeune fille. 

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images