FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 5 juin 2018

Martin Guidry est le principal organisteur de la réunion des Guedry/Petitpas.  (Photo : Gracieuseté)

Martin Guidry, qui habite en Louisiane, est leprincipal organisateur de la réunion des familles GUEDRY/GUIDRY/GAIDRY/GEDDRY/JEDDRY/LABINE/LABEAN/PETITPAS/PETTIPAS/PITTS, qui aura lieu à Summerside lors du Congrès mondial acadien en 2019. 

«J’ai choisi Summerside pour plusieurs raisons.  La principale c’est que les Guidry n’ont pas de racine dans le Sud-est du Nouveau-Brunswick, alors que quelques Guidry ont vécu dans la région d’Alexandra et de Bédèque à l’Î.-P.-É, de 1752 à 1758», a raconté Martin Guidry le jeudi 24 mai, par la magie du téléphone.

Tous les cinq ans, depuis le Congrès mondial acadien de 1999 en Louisiane, Martin Guidry organise une réunion dans le cadre du CMA.  «Nous avons attiré entre 75 et 500 personnes, selon les années.  Je pense qu’à l’Île, nous attirerons environ 100 personnes», a raconté Martin Guidry. 

«Notre réunion est toujours le samedi du milieu du Congrès mondial acadien et suit passablement toujours la même structure.  Nous cherchons toujours à honorer des membres de la famille, vivants ou morts, pour leurs accomplissements en les intégrant dans le Cercle de distinction (Circle of Distinction).  Nous avons des athlètes dans plusieurs sports et des gens de tous les milieux.  Récemment, nous avons honoré votre ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas-Tayler, qui est native de Dieppe au Nouveau-Brunswick.  Nous essayons aussi de toujours avoir un orchestre de musique cajun, pour faire danser les gens», a raconté Martin Guidry. 

La réunion se déroulera le 17 août 2019 sur le site de Slemon Park.  «J’ai fait tous les arrangements très tôt.  Je n’aime pas faire les choses à la dernière minute», a insisté Martin Guidry. 

Les Guedry sont associés aux Petitpas depuis les premières générations de ce côté-ci de l’Atlantique.  Un Claude Guedry s’est marié avec une Marguerite Petitpas et ensemble, ils sont à l’origine des Guedry d’Amérique. 

«Il y a des Guedry partout en Amérique.  Au Canada, ils sont surtout en Nouvelle-Écosse.  En Louisiane, c’est un des noms les plus communs.  Il y a plusieurs façons de l’épeler, mais ils ont tous la même source».

Les Guedry/Petitpas sont aussi associés au nom de famille Labine, un nom qui est apparu lorsqu’un des premiers Guédry d’Amérique a reçu le surnom de Labine. 

Pour s’inscrire à la réunion des familles GUEDRY/GUIDRY/GAIDRY/GEDDRY/JEDDRY/LABINE/LABEAN/PETITPAS/PETTIPAS/PITTS, il faut communiquer par courriel avec Martin Guidry à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images