Le 16 novembre 2016

Le livret «Les Acadiens à la guerre :retour sur leurs contributions», une initiative de Donald Arsenault, ancien directeur-général du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean et mené à terme par la directrice actuelle, Nathalie Arsenault et une belle équipe, a été lancé le jeudi 10 novembre, à la bibliothèque Dr.-J.-Edmond-Arsenault à l’occasion du Jour du Souvenir. 

Passionné par cette période de l’histoire, Donald Arsenault explique pourquoi ce livret lui tient à cœur et quels étaient ses objectifs en commençant son projet: «Mon objectif était de valoriser la contribution des Acadiens et Acadiennes, informer et rassembler la communauté en publiant ce livret», explique-t-il. 

«Il n’est pas seulement la question d’avoir gagné la guerre, mais de mettre en avant les effets positifs de ce succès.  La libération a permis de bâtir la communauté dont on bénéficie aujourd’hui.  Nous avons des écoles françaises et francophones, la politique des langues officielles au gouvernement…» ajoute-t-il. 

L’émotion de l’ancien directeur du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean est palpable et contagieuse.  Il mentionne Aline Cohen, dont la maman a été directement affectée par la guerre. 

Il déclare d’un ton solennel : «Aline, après avoir lu ton article dans La Voix acadienne où tu disais merci au Carrefour de la part de ta mère… (silence) juste pour ça, ça valait la peine de travailler si fort».

«Ce projet n’est que le sommet de l’iceberg.  Il y a encore beaucoup de recherches à faire, mais je remercie le Carrefour, James Perry et tous les contributeurs d’avoir mené à bien mon projet», termine Donald Arsenault. 

Le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean doit aussi la réussite du projet à l’implication de James Perry, historien chercheur, dont les recherches se sont naturellement dirigées vers la contribution des Acadiens à l’effort de guerre, après quelques années.

Un témoignage poignant d’Aline Cohen sur les effets dévastateurs de la guerre dans sa famille, ainsi qu’une lecture de poème rédigé par une élève d’une école de la CSLF intitulé «Mon sort» ont suivi la présetation de l’historien chercheur.

Les personnes présentes ont également eu le plaisir de discuter tout en dégustant des bouchées inspirées des temps de guerre, préparées par le chef Pierre El Hajjar.

Une belle manière de se souvenir... ensemble. 


Donald Arsenault, à l’origine du projet, et James Perry, historien chercheur, se serrant la main. Le livret intitulé «Acadiens à la guerre : retour sur leurs contributions» sera en vente en plus d’être accessibles dans les bibliothèques et écoles.


Casque britannique authentique de guerre trouvé dans le désert de Judée en Israël


Le chef Pierre El-Hajjar avait confectionné des mets inspirés des temps de guerre : pain à la viande, soupe aux pommes de terre et du pouding au pain

- Par Deb O’Hanley
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images