FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 10 avril 2018
Il n’y a pas de loi spécifique à l’intimidation à l’Île-du-Prince-Édouard.  Par contre, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse ont tous les deux des lois spécifiques.  Au Nouveau-Brunswick, la Politique 703, Milieu propice à l’apprentissage et au travail, révisé en 2013, énonce les droits et les obligations du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, des districts scolaires et des écoles pour la création d’un milieu propice à l’apprentissage et au travail dans le système d’éducation publique. 

Cette politique s’applique à tout incident d’intimidation ou de cyber intimidation qui perturbe le climat scolaire, y compris les actes d’intimidation perpétrés à l’intérieur ou à l’extérieur de la propriété de l’école (par exemple, dans un autobus scolaire), lors d’un échange face-à-face ou par voie électronique, et s’applique à tous les participants du système scolaire publique.

La législation provinciale du Nouveau-Brunswick ne définit pas explicitement l’intimidation ni la cyber intimidation.  Toutefois, dans son rapport annuel, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance fait référence à une définition commune de l’intimidation : l’intimidation est un comportement acquis qui vise à causer la peur, l’intimidation, l’humiliation ou tout autre préjudice à l’égard d’un individu ou d’un groupe d’individus. 

Il se produit un déséquilibre de pouvoirs, réel ou perçu, entre les personnes concernées qui a une incidence sur les relations au sein du milieu d’apprentissage positif de l’école.  L’intimidation a une forte probabilité d’être répétée ou de se produire à multiples reprises. 

L’intimidation peut prendre diverses formes : physique, verbale et non verbale, sociale ou électronique (cyber intimidation).  On y inclut également le fait de contribuer au comportement ou de l’encourager d’une quelconque façon.

La Nouvelle-Écosse s’est dotée d’une législation formelle en matière d’intimidation et de cyber intimidation.  La loi intitulée The Promotion of Respectful and Responsible Relationships Act a été adoptée en 2012 afin de modifier l’Éducation Act pour aborder l’intimidation par la promotion de relations respectueuses et responsables.  La législation exige que les directeurs d’école traitent tous les incidents d’intimidation, qu’ils soient face à face aux électroniques, qu’ils surviennent à l’intérieur ou à l’extérieur de la propriété de l’école, si un tel comportement perturbe profondément le climat d’apprentissage de l’école.

La Nouvelle-Écosse a légalement défini l’intimidation comme «un comportement répété qui vise à causer ou dont on devrait savoir qu’il cause la peur, l’intimidation, l’humiliation, la détresse ou tout autre préjudice corporel ou atteinte à l’estime de soi, à la réputation ou aux biens, que ce comportement soit direct ou indirect, y compris l’aide ou l’encouragement à l’égard d’un tel comportement de quelque manière que ce soit». 

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images