Le 26 janvier 2017

Julie Van Leeuwen (à gauche) et son collègue Justin Fisher, et leur enseignante Rosalyn Ridlington Abbott au centre.

Une équipe de quatre élèves du secondaire de l’école François-Buote a participé à l’Envirothon provincial, et au terme de la compétition, est arrivée au 6e rang.  

L’enseignante qui a supervisé les élèves, Rosalyn Ridlington Abbott, s’est montrée très satisfaite du travail des quatre élèves, d’autant plus que c’était pour eux une toute première participation.  

«Ce concours existe depuis 1999 et c’est la première fois qu’une équipe de la Commission scolaire de langue française participe.  Dans les autres écoles, le concours est connu et on sait comment se préparer.  À François-Buote, c’était nouveau et malgré cela, l’équipe a eu d’excellents résultats», a insisté l’enseignante.  

Rosalyn Ridlington Abbott attribue ce succès aux élèves qui ont donné leur maximum.  «Moi, ce qui m’intéressait dans ce concours, c’était qu’il était question d’écologie et d’écosystèmes marins.  Je suis un amateur de pêche et l’environnement est important pour moi», a dit Justin Fisher, en 11e année.  

Sa collègue de classe, Julie Van Leeuwen, était elle aussi attirée par les connaissances qu’elle gagnerait à participer au programme, mais il y avait une motivation de plus.  «Lorsque notre enseignante nous a expliqué le concours, elle a aussi dit que les gagnants de l’Île s’en allaient directement à la finale internationale au Maryland.  Je trouve que c’est un beau prix», a-t-elle dit.  

L’équipe de quatre élèves, les deux autres étant Juliet Downey et Alèks Zakal, s’est inscrite en septembre, en vue de la compétition de deux jours en novembre.  L’Envirothon porte toujours sur quatre sujets permanents et un sujet qui change chaque année.  Les quatre sujets permanents sont les milieux aquatiques, les sols, les forêts et la faune.  Cette année, le 5e sujet portait sur la conservation des sols en agriculture.  

«Il a fallu beaucoup étudier.  Nous avons reçu des dossiers sur les quatre sujets permanents.  En plus, nous avons eu deux jours de formation durant le congrès des enseignants à la fin du mois d’octobre, dont un jour complet sur le sujet de l’année», a indiqué Julie Van Leeuwen.

Lors de la finale, les équipes devaient résoudre un certain nombre de problèmes, identifier des espaces animaux et aquatiques, trouver des solutions, répondre à des questions, faire des observations, et surtout, travailler en équipe.  

Cette année, ce sont des élèves de l’école Three Oaks Senior High, à Summerside, qui ont gagné la compétition provinciale axée sur les forêts.

Depuis 1999, des élèves de l’Île participent à l’Envirothon, une compétition annuelle à vocation scientifique pour les élèves du secondaire en Amérique du Nord.  Ayant remporté la compétition provinciale, les élèves de l’école Three Oaks Senior High se rendront au Maryland en juillet pour représenter l’Île-du-Prince-Édouard à l’Envirothon de la National Conservation Foundation.

Le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, Robert Mitchell, a félicité les 49 participants issus de sept écoles.  «Mon ministère est fier d’appuyer un programme qui aide les élèves du secondaire à s’initier aux procédés écologiques et à découvrir les façons dont nous pouvons agir sur notre environnement ou en dépendre.  Je tiens à féliciter les élèves de l’équipe gagnante d’avoir accepté ce travail supplémentaire pour apprendre ce que chacun d’entre nous peut faire pour protéger notre monde naturel.  Forts de leurs nouvelles connaissances, ces élèves sont bien placés pour devenir les prochains intendants de notre province verte».

Comme il s’agit d’une compétition annuelle, Julie et Justin ont avoué qu’ils aimeraient s’inscrire à nouveau l’an prochain, afin d’améliorer leurs résultats et pour assurer que leur école continuera à participer.  

Rosalyn Ridlington Abbott, était biologiste de conservation avant de devenir enseignante.  «J’ai travaillé avec de nombreux groupes ici à l’Île et en Nouvelle-Écosse, pour sauvegarder des habitats, et lorsque j’ai vu ce concours, j’ai décidé d’offrir à mes élèves de participer.  Et j’aimerais que l’on continue de participer dans les prochaines années», a-t-elle ajouté.


Le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, Robert Mitchell, félicite les élèves de l’école Three Oaks Senior High qui se rendront au Maryland en juillet pour représenter l’Île-du-Prince-Édouard à l’Envirothon 2017 de la National Conservation Foundation.  À la gauche du ministre, on reconnait Karen Farag et son frère Samuel, anciens élèves à l’École-sur-Mer.  (Photo : Gracieuseté)  

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images