FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 3 octobre 2018

Ghislaine Cormier et Gidéon Banahane sont lauréats du concours Ignition pour leur nouvelle entreprise appelée RecordFund Inc.  Ils reçoivent les félicitations du ministre du Développement économique et du Tourisme, Chris Palmer.  (Photo : J.L.)

Depuis sa création en 2014, le concours Ignition a fourni un levier financier à 48 projets.  Ce nombre inclut les 10 projets qui ont été approuvés en 2018, annoncés eux aussi le 27 septembre par le ministre Chris Palmer. 

Ces 10 projets incluent au moins deux entreprises dirigées par des francophones : RecordFund Inc. de Gidéon Banahane et Ghislaine Cormier et Safety Pro Incorporated de Dennis Arsenault et Michel Arsenault. 

Ghislaine Cormier explique que RecordFund Inc sera une plateforme de financement social exclusivement pour des projets d’enregistrement de disques.  Évidemment, la nouvelle entreprise est liée de près à Kaneshii Vinyl Press, mais pas exclusivement. 

«À l’intérieur de ce projet, qui pourra désormais progresser rapidement grâce aux fonds d’Ignition, nous avons fait des contacts avec des maisons de pressages de disque ailleurs au Canada et aux États-Unis, pour pouvoir élargir notre base.  La plateforme numérique sera produite d’abord en anglais puis traduite en français, et elle sera accessible de partout dans le monde.», a précisé Ghislaine Cormier. 

Propriétaires de Kaneshii Vinyl Press, Gidéon Banahene et Ghislaine Cormier ont appris tout récemment qu’ils étaient finalistes du prix Entreprise émergente de la Chambre de commerce du Grand Charlottetown! Le gagnant sera dévoilé au gala du 14 novembre 2018.

Dennis Arsenault a travaillé toute sa vie dans le domaine du plastique et c’est avec ses produits de plastique qu’il a réussi à décrocher une bourse de 25 000 $. 

Le produit qui semble attirer le plus d’attention est un simple plastique blanc relativement mince, mais résistant, qui sera utilisé comme planche à découper plus sanitaire que celles utilisées dans les restaurants et les commerces où l’on prépare de la nourriture. 

«Les planches en plastique épais sont impossibles à désinfecter.  Elles coûtent cher et elles ne sont pas recyclables.  Il faut les jeter.  Ce que nous proposons, c’est une feuille plastique qui peut supporter une journée de coupe très intensive ou quelques journées d’usage normal, et que l’on met au recyclage par la suite.  Pas de déchets.  Pas de désinfectants chimiques.  Moins de pollution et de temps perdu», soutient l’homme d’affaires. 

Le second produit est une toile de matière plastique qui pourrait devenir la meilleure amie des peintres en bâtiment.  Cette toile non glissante remplacera avantageusement les bâches de coton ou encore les plastiques clairs vendus en rouleaux, qui peuvent causer des accidents. 

«L’argent que nous avons reçu nous permet de progresser sur notre marketing, sur les frais de justice, les contrats avec les acheteurs et la recherche de clients.  Ça tombe à point». 

D’ici la fin de l’année 2018, la compagnie sera en mesure de lancer une production dans un local de Kensington et de créer des emplois. 

«Les récipiendaires de 2018 ont un énorme potentiel de réussite, et je n’ai aucun doute que les subventions aideront ces entreprises à concrétiser leur plan d’affaires et à poursuivre leurs idées avant-gardistes», a indiqué le ministre du Développement économique et du Tourisme, Chris Palmer. 

«Le Programme de démarrage d’entreprise est un bel exemple du cœur vaillant de l’Île-du-Prince-Édouard : notre petite île est remplie de visionnaires et de gens d’action qui s’entraident pour réaliser de grandes choses», a-t-il ajouté. 

Les autres récipiendaires 2018 sont Broek Innovations Company Ltd, Gallant’s Seafood Market; Maritime Marzipan Confectionary; New World Foeders; Red Island Cider ShopLaw; Stemble Learning et  Westisle Special Projects. 


Le ministre du Développement économique et du Tourisme, Chris Palmer, félicite Michel Arsenault et Dennis Arsenault de la compagnie Safety Pro Incorporated.  (Photo : Brian Simpson)

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images