Le 14 septembre 2017

Philippe Dubois faisait partie de l’équipe de tournage du segment sur l’Î.-P.-É. du Corridor francophone.

Le projet de créer un corridor culturel et touristique francophone d’un bout à l’autre du Canada est déjà bien enclenché et l’Île-du-Prince-Édouard en fait partie.

Ce projet a pris naissance à la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne de Toronto, en 2015.  Les ministres responsables des affaires francophones des provinces et des territoires ont lancé l’idée de mettre en valeur des attraits touristiques de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada qui possèdent un patrimoine culturel francophone.

Le projet, qui se réalise à l’intérieur des activités du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, a reçu un financement de 2,4 millions de dollars sur deux ans, de 2016 à 2018, et le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) s’est vu confier sa mise en œuvre.

Le corridor culturel et touristique francophone comporte plusieurs volets, entre autres, un site Web, qui devrait être lancé vers la fin de septembre 2017, pour diffuser des articles et des vidéos d’activités, des entrevues, et autres documents qui ont été recueillis partout dans le Canada francophone et acadien. 

L’équipe de tournage a été remarquée pendant l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline, plus précisément le vendredi et le dimanche.  Le samedi, l’équipe s’est rendue à Rustico. 

«Nous avons rencontré plusieurs personnes, pris des images, fait des entrevues.  Nous sommes en tournage au Canada depuis janvier 2017.  Nous sommes donc vers la fin de notre tournage», a indiqué Philippe Dubois du Laboratoire d’enquête ethnologique et multimédia (LEEM) associé à l’Université Laval à Québec, l’organisme chargé de cette partie du projet. 

Sur la page Facebook du LEEM, on peut suivre les grandes étapes du tournage.  Par exemple, juste avant d’arriver à l’Île, ils étaient à Terre-Neuve et Labrador.  Plus tôt en août, ils étaient à Caraquet.  En date du jeudi 7 septembre, la page Facebook ne parlait pas du passage de l’équipe à l’Î.-P.-É. 

RDÉE Canada coordonne le volet touristique du projet et l’Université Laval se charge du volet culturel et ethnologique du projet.  Il devrait y avoir 200 sujets touristiques et économiques francophones, et 150 sujets mettant en valeur la culture et le patrimoine relié à la francophonie canadienne, incluant des portraits des communautés. 

Pour Jean-Guy Bigeau, président-directeur général de RDÉE Canada, le projet de Corridor francophone est novateur, rassembleur et bénéfique pour les communautés francophones et acadiennes de tout le pays.  «Ce projet historique permettra à la fois de mettre en valeur la contribution de l’ensemble de la francophonie canadienne dans le développement de notre pays et d’appuyer l’industrie touristique au Canada», a indiqué Jean-Guy Bigeau. 

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images