Le 8 aoput 2017

Louise Arsenault et Hélène Bergeron.

Toute une fin de semaine pour les amateurs du violon.  Le Jamboree Atlantique des violoneux avaient lieu en fin de semaine à la salle paroissiale de Mont-Carmel.  Des ateliers, des spectacles, des danses carrées, un brunch, ç’a été toute une fin de semaine.

Le Rendez-vous des Maîtres, le samedi, présentait des invités hors pair.  Entre autres, il y avait le violoneux bien connu des Îles-de-la-Madeleine, Bertrand Desraspe qui a hérité en partie son talent de son père, Arnold.  Il joue depuis l’âge de 4 ans.  Ce maître du violon a charmé la foule avec son style puissant rythmique.  Ce violoneux joue sur un rythme endiablé et une technique et une intensité non comparable.  On y retrouvait aussi Lisa Ornstein qui a interprété plusieurs pièces traditionnelles du Canada français.  «Je suis partie vivre au Québec pour six mois, et je suis restée douze ans», indique-t-elle.  Une autre invitée spéciale était Hailee LeFort du Cap-Breton.  Elle a débuté comme gigueuse à l’âge de 5 ans et joue le violon depuis l’âge de 8 ans.  Une quatrième invitée pour cette partie de la fin de semaine était Keelin Wedge de l’ouest de l’Î.-P.-É.   Elle aussi joue du violon depuis un très jeune âge.

Pendant l’après-midi du samedi, certains des invités se sont rendus à l’extérieur sur le site des Maisons de bouteilles, attraction touristique de la région Évangéline, pour jouer.  Plus tard un spectacle cajun avec les artistes, Yvette Landry, Roddie Romera et Beau Thomas Trio et une danse carrée.

Le dimanche, il y avait un brunch musical avec des artistes locaux, soient 112 Accords et Gilbert Arsenault.  Cette activité avait lieu au Village musical acadien à Abram-Village.

Un autre spectacle a ébloui la foule le dimanche après-midi, lorsque les invités Bertrand Desraspe et Hailee LeFort en plus d’autres artistes comme Karine Gallant et Iain MacInnes, Darren Chaisson et son père Kevin de Bear River et nul autre que notre chère Louise Arsenault et Hélène Bergeron.

«C’était la première fois que je venais jouer à l’Île et j’ai tellement aimé cela.  J’y reviendrai certainement, souligne la jeune Hailee LeFort.

Le spectacle de clôture du dimanche soir à bien terminé en fête ce 30e anniversaire pour le Jamboree.



- Par Marcia Enman

L'Île-du-Prince-Édouard en images