Le 7 juin 2017

À Rustico, l’accent a été mis sur la transmission des valeurs et des traditions.  Kevin Parent et Danny Turcotte ont entre autres rencontré Rachelle Gauthier et sa fille Gabrielle.

Les communautés acadiennes et francophones de Charlottetown et de Rustico ont relevé un grand défi, les 3 et 4 juin, avec le tournage de l’épisode de La Petite Séduction qui sera diffusé le 1er juillet dans tout le Canada.  

«Nous sommes vraiment très heureux de la réponse du public et de notre communauté en particulier», a indiqué Jérémie Arsenault, qui était l’un des coordonnateurs locaux.  

De l’arrivée, le samedi matin, sur les traces des Pères de la Confédération, jusqu’à la conclusion, le dimanche au restaurant pub Fishbone à Charlottetown, l’invité de Danny Turcotte, Kevin Parent, a vécu des émotions sincères, en particulier durant le segment qui a été tourné à Rustico.  

Ce segment de l’émission a été conçu pour joindre l’artiste dans la relation privilégiée qu’il entretient avec son grand-père, maintenant âgé de 101 ans.  Kevin a rencontré Donald DesRoches et sa fille Chantelle.  Ils ont discuté de la transmission des traditions et des connaissances pratiques, mais aussi, de la langue française et de l’identité acadienne.  

Par la suite, Kevin Parent a aussi rencontré Rachel Gauthier et sa fille Gabrielle, et encore une fois, les témoignages sur la transmission du français et des traditions familiales ont semblé toucher Kevin Parent.  

Ce segment a aussi mis en vedette Deirdre Mercier et son père René Doiron, qui a lutté toute sa vie pour que le français revienne à Rustico.  Agriculteur, il a transmis à ses enfants l’amour de ce mode de vie exigeant, mais plein de récompenses.  

Le segment s’est poursuivi par l’écoute d’un disque vinyle gravé spécialement pour Kevin, où on entend la voix de son grand-père qui lui dit qu’il est fier de lui.  C’est à ce moment-là que Kevin Parent s’est passé les doigts sous les yeux pour essuyer quelques larmes d’émotion.  En finale, Joey Kitson et son fils, Julien, ont interprété la chanson «Father on the go», de Kevin Parent.  Cette chanson, qui parle d’un papa souvent absent, collait très bien avec la réalité de Joey Kitson, artiste de la scène qui a fait beaucoup de tournées, alors que ses enfants grandissaient.  

Durant tous ces échanges, Kevin Parent et Danny Turcotte ont interagi avec les gens, en posant des questions, et il était clair que Kevin Parent s’est identifié à plusieurs témoignages, en raison de ses origines anglophones et acadiennes.  

La seule ombre au tableau du tournage de ce segment au bord de la baie à Rustico a été la météo: nuages, vent, et un mercure qui n’a pas dépassé les 9 degrés Celsius.  C’est justement pour cette raison que la finale, qui devait être filmée sur Victoria Row, a été transportée à l’intérieur, au restaurant Fishbone.  Les gens ont commencé à arriver vers 17 h et ce n’est que vers 18 h 30 que Kevin Parent et Danny Turcotte sont arrivés, pour clore le tournage et faire les mots de remerciements.  

C’est aussi à ce moment-là que le trophée du concours des meilleurs conteurs, tenu plus tôt le dimanche après-midi, a été présenté au gagnant, Daniel Manibal.  Pour connaître son histoire, il faudra écouter La Petite Séduction le samedi 1er juillet, sur la télévision d’Ici Radio-Canada.  

La communauté acadienne et francophone de Charlottetown et de Rustico a su séduire Kevin Parent et nul doute que le 1er juillet, elle saura séduire tout le Canada.


Lors du concours du meilleur conteur, Myriam Bois raconte à Kevin Parent comment elle s’est crue attaquée par des extraterrestres.


Dans un moment de pure folie, Kevin Parent s’en est pris à Danny Turcotte qui lui a fait vivre de nombreuses émotions au cours du tournage. 



- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images