Le 23 mai 2017

La présidente du Salon du livre 2017, Rachel Lapointe, accueille avec plaisir le partenariat du Réseau Santé en français, représenté par sa directrice Élise Arsenault, pour la présence au Salon de Madame Labriski.

La grande nouveauté de ce troisième Salon du livre de l’Île-du-Prince-Édouard, c’est que l’accès sera gratuit.  «Nous avons pris cette décision parce que ce que nous voulons avant tout, c’est promouvoir la lecture.  Nous voulons que les gens viennent découvrir les livres et nourrir leur amour de la lecture», a indiqué la présidente du comité organisateur du Salon du livre 2017, Rachel Lapointe.  

Le Salon du livre durera trois jours, au lieu des quatre jours des deux premières éditions et l’horaire a été prévu pour que le public n’ait pas à choisir entre plusieurs activités concurrentes.  «Nous avons voulu concentrer nos activités et aussi, concentrer le public.  Nous avons une excellente programmation, une foule de partenaires communautaires et gouvernementaux très engagés, et nous allons avoir un Salon du livre exceptionnel», a affirmé Rachel Lapointe.  

Les très nombreux partenaires communautaires et gouvernementaux sont le Réseau Santé en français, le RDÉE Î.-P.-É., la Société Saint-Thomas-d’Aquin, la Fédération des parents Î.-P.-É, la Commission scolaire de langue française, la direction des écoles publiques de langue anglaise, l’Université de l’Î.-P.-É., le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean,le Centre Belle-Alliance, Canadian Parents for French, le gouvernement de l’Î.-P.-É., le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada.  

Programmation publique pour adultes

L’ouverture du Salon au public se fera sur le coup de 18 h 30 le jeudi 1er juin.  Le président d’honneur, Yves Nadon, un grand promoteur de la lecture, prendra la parole à 19 h puis, dès 19 h 30, Lucie Pagé, journaliste qui a vécu en Afrique du Sud et depuis, devenue auteure, parlera de sa vie dans ce pays à l’époque de Mandela.  

Le vendredi 2 juin, dès 8 h 30, Mériane Labrie, alias Madame Labriski, sera l’invité du déjeuner-causerie en collaboration avec RDÉE Î.-P.-É.  Les billets coûtent 25 $ et l’inscription est obligatoire.  

Madame Labriski sera très demandée durant le Salon du livre.  Marathonienne, mère de famille, elle a monté une entreprise de galettes santé, remplies d’énergie, qui connaît un succès surprenant.  En plus d’être l’invitée du RDÉE, elle sera aussi l’invitée du Réseau Santé en français, qui offrira une dégustation de biscuits et de galettes fabriquées sur place d’après les recettes de Madame Labriski.  Cette activité aura lieu le samedi 3 juin de 14 h à 15 h.  

Le vendredi 2 juin, en soirée, Martin Michaud, écrivain et concepteur de la collection «Victor Lessard», présentera ses romans policiers et le premier épisode de la série télévisée.  

Parmi les autres activités publiques pour adultes, mentionnons que le samedi en après-midi, il y aura une causerie portant sur deux ouvrages historiques parus récemment.   Cette causerie mettra en vedette Georges Arsenault, André-Carl Vachon et Melvin Gallant.  

Activités publiques pour les jeunes

Durant les deux premiers jours du Salon du livre, des centaines d’élèves, arrivant par classes entières, vont visiter le Salon du livre.  Durant cette même période, des auteurs vont aussi faire des présentations dans certaines écoles.  Mais les organisateurs du Salon du livre voulaient offrir des occasions pour des visites en famille.  Le samedi 3 juin, plusieurs activités vont porter sur la lecture jeunesse et vont s’adresser directement aux jeunes.  Entre autres, il y aura une lecture interactive avec Chantal Duguay-Mallet, à 10 h, en collaboration avec la Fédération des parents et une heure du conte pour les petites, à 14 h à la bibliothèque.  

Également, de 14 h à 15 h, les élèves d’âge scolaire pourront discuter d’écriture et d’illustrations avec Yves Nadon, Chantal Duguay-Mallet, Martine Latulippe, Alain Bergeron, Geneviève Després, Édith Bourget et Rhéa Dufresne.  

Toutes les activités du Salon du livre prendront fin vers 16 h, le samedi 3 juin, après l’activité de clôture.  

«Le Salon du livre sera une très belle occasion pour les gens de mieux connaître les livres.  C’est tellement difficile, à l’Île-du-Prince-Édouard, d’avoir accès aux nouveautés.  Nous aurons les principales maisons d’édition de la francophonie canadienne qui apporteront leurs nouveautés et leurs meilleurs vendeurs», assure Rachel Lapointe.  

Elle-même est une lectrice assidue.  «Curieusement, le plus récent livre que j’ai lu, je l’ai reçu en cadeau.  C’est le livre des galettes de Madame Labriski.  Et je pense que son livre sera très populaire ici.  J’ai fait plusieurs de ses recettes et tout est très bon», soutient Rachel Lapointe.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images