Le 9 août 2016

Le lever du drapeau, le dimanche 31 juillet, a eu lieu à l’extérieur de l’église Saint-Augustin, à Rustico.


Le Festival Rendez-vous Rustico a eu lieu les 30 et 31 juillet à Rustico.  La température était en parfaite harmonie avec la programmation prévue à la fois intérieure et extérieure. 

Le festival a débuté de façon dynamique le samedi par le fameux duathlon, ainsi que deux courses à pied pour deux différents groupes d’âge.

Cette année, les courses commençaient du Centre acadien Grand-Rustico, une nouveauté «réussie», selon Alexandre Bodet, agent de développement communautaire pour le Conseil acadien de Rustico.  Également, les gens étaient appelés à s’inscrire en ligne, une première, qui elle aussi a été concluante.

«Le duathlon a attiré un nombre similaire de personnes que l’an passé, mais il y avait de nouvelles personnes, ce qui nous dit que nous avons réussi à rejoindre un public différent.  Des familles d’ailleurs en vacances ici ont participé, notamment d’Halifax ainsi que du Québec.  Cela démontre que la portée du festival est plus large que les gens locaux», a affirmé M. Bodet.

Le «Party de cuisine» au programme combinait un spectacle par des jeunes, une partie à micro ouvert, pour finalement se terminer par une prestation du groupe DOC, formation musicale de style traditionnel, connue et appréciée de la communauté. 

Le programme du dimanche a attiré une foule plus diversifiée.  Une messe a eu lieu en matinée à l’église Saint-Augustin.  Par la suite, les gens sur place ont été invités à assister au lever du drapeau acadien, le tout en chantant fièrement l’hymne national acadien, l’Ave Maris Stella, à l’invitation de Simone Pineau, maîtresse de cérémonie pour cette partie du festival.  

Des gens d’un peu partout étaient présents pour l’occasion, et ont pris part au barbecue qui suivait, notamment des familles du Nouveau-Bruns-wick et de l’Ontario en visite dans la région.

L’activité qui a attiré le plus de gens, avec environ 300 personnes selon Andréa Deveau, directrice du Conseil acadien de Rustico a été la prestation de Lennie Gallant, l’enfant chéri de la région de Rustico.   

Accompagné sur scène par ses neveux Jeremy Gallant, au clavier, et Jonathan Gallant, aux percussions, la prestation n’aurait pas été aussi entraînante sans Sean Kemp, violoniste incroyable. 

Le Conseil acadien de Rustico est le principal organisateur du festival depuis quelques années déjà.  «Nous avons eu un bon nombre de gens pour chacune de nos activités du samedi et du dimanche.  

Le dimanche attire toujours le plus gros nombre de participants, et nous en sommes heureux.  Le spectacle de Lennie Gallant est une bonne façon de partager la culture acadienne, à travers la chanson», a expliqué Andréa Deveau, directrice du Conseil acadien de Rustico.
Jeanne-D’Arc Cloutier, enseignante à l’école François-Buote, et sa fille Ariane Arsenault.


Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan, a posé en compagnie de la bénévole Amélie Ouimet (à gauche) et d’une spectatrice enthousiaste.


Lennie Gallant interagissait beaucoup pendant son spectacle.   Un auditoire de plus de 300 personnes était présent à l’église Saint-Augustin, pour sa prestation.


Voici le groupe DOC en spectacle dans le cadre du Festival. 

- Par Érica Cloutier

L'Île-du-Prince-Édouard en images