FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 6 novembre 2018


Les Insulaires atteints d’une maladie rénale chronique bénéficieront d’un meilleur accès aux soins rénaux grâce à une nouvelle clinique de soins rénaux à l’Île-du-Prince-Édouard. 

La nouvelle clinique de soins rénaux de 2,1 millions de dollars a été conçue pour appuyer la croissance des services provinciaux de soins rénaux, comme la dialyse péritonéale et les soins offerts après une greffe de rein, et pour offrir de meilleurs soutiens aux Insulaires souffrant d’une maladie rénale chronique à apparition précoce. Plus de 1 300 Insulaires dépendent des traitements essentiels d’hémodialyse permettant de sauver des vies et de conserver la vie que coordonne la clinique provinciale. 

« Notre gouvernement a pris des mesures importantes afin d’améliorer notre programme des maladies rénales pour que les Insulaires et leur famille puissent avoir accès aux soins vitaux les plus appropriés, de dire Robert Mitchell, ministre de la Santé et du Mieux-être. Notre nouvelle clinique provinciale de soins rénaux contribuera à mieux outiller notre personnel qui pourra faire appel à une capacité accrue afin de travailler avec les patients et leurs êtres chers. »

La nouvelle clinique de 6 000 pi2 dispose de huit salles de soins et d’examen, une salle de formation des patients, une salle de conférences, un espace de travail clinique, des salles de réunion, des bureaux pour le personnel, une aire d’accueil et une zone d’entreposage pour le matériel de soins rénaux. 

Jusqu’à maintenant, la clinique provinciale de soins rénaux offrait ses services à partir d’un espace clinique partagé comptant seulement quatre salles de soins aux patients situées au centre de soins ambulatoires de l’hôpital Queen Elizabeth.

« Ce jour marque un jalon important pour les soins rénaux dans notre province, a affirmé le Dr Derek Chaudhary, néphrologue et directeur médical du Programme provincial des maladies rénales. Cette clinique moderne et spacieuse permettra à notre équipe de recevoir quotidiennement un plus grand nombre de patients et de leur fournir les soins vitaux dont ils ont besoin pour le traitement de leur maladie rénale chronique. Mieux nous pourrons les aider à gérer leur maladie rénale, meilleurs seront les résultats pour nos patients. Dans certains cas, nous pourrons même être en mesure de retarder le besoin de traitements de dialyse, par exemple. » 

L’ancien président de la division du Canada Atlantique de la Fondation canadienne du rein, Matthew MacFarlane, lui-même atteint d’une maladie rénale, partage son enthousiasme pour l’ouverture de la nouvelle clinique. « Le nombre d’Insulaires qui vivent avec une maladie rénale est en rapide croissance, et les besoins en matière de soins de santé de ces personnes sont très différents selon l’étape de la maladie où elles se trouvent. »

« Cette nouvelle clinique permettra de répondre aux besoins diversifiés de ce groupe grandissant de personnes et d’améliorer leur qualité de vie. En tant qu’organisme responsable du soutien des patients atteints d’une maladie rénale, la Fondation canadienne du rein est extrêmement fière de l’amélioration des services maintenant offerts aux patients atteints d’une maladie rénale à l’Î.-P.-É. », a déclaré M. MacFarlane.

Pour plus d’information sur le Programme provincial des maladies rénales et ses services, veuillez consulter la page https://www.princeedwardisland.ca/fr/information/sante-i-p-e/programme-provincial-maladies-renales.  


Document d’information

Au sujet de la maladie rénale chronique : 
La maladie rénale chronique, aussi appelée insuffisance rénale chronique, est l’altération progressive des fonctions rénales. Elle résulte d’une maladie ou d’un état qui touche les fonctions rénales, causant des lésions rénales qui s’aggravent pendant plusieurs mois ou années. 

Les principaux facteurs de risque de souffrir d’une maladie rénale chronique sont, notamment, le diabète (type 1 ou 2), l’hypertension artérielle, la maladie cardiovasculaire, l’usage du tabac, l’obésité, les antécédents familiaux de maladie rénale chronique, les anomalies rénales et l’âge. 

À propos du Programme provincial des maladies rénales et de la clinique de soins rénaux : 
Les divers services coordonnés dans le cadre de la clinique de soins rénaux de l’Î.-P.-É. sont, notamment, les suivants :
•    programme de dialyse péritonéale (26 patients), 
•    programme d’hémodialyse (103 patients), 
•    programme de soins offerts à la suite d’une greffe de rein (105 patients).  

Neuf autres Insulaires font l’objet d’un suivi rigoureux par la clinique provinciale de soins rénaux pour de possibles traitements d’hémodialyse.  

La clinique provinciale de soins rénaux offre également des mesures de soutien et de gestion de la maladie à plus d’un millier d’Insulaires atteints d’une maladie rénale chronique à apparition précoce qui n’ont pas encore besoin de traitements de dialyse.

La clinique provinciale de soins rénaux peut compter sur les services de deux néphrologues, d’un infirmier praticien à temps plein, d’un pharmacien, d’infirmiers autorisés, de travailleurs sociaux et de diététistes qui travaillent en collaboration afin d’accompagner les patients des divers programmes de santé rénale ainsi que ceux qui sont atteints d’une maladie rénale chronique à apparition précoce. 

Historique de l’élargissement du programme provincial des maladies rénales :
Depuis 2011, les fonds investis par le gouvernement provincial pour moderniser et bonifier le Programme provincial des maladies rénales ont servi aux fins suivantes : 
•    rénovation et modernisation des installations de l’Unité d’hémodialyse d’Alberton; 
•    ajout d’un relais de l’après-midi à l’Unité d’hémodialyse de Summerside pour répondre au besoin croissant de services dans cette région, augmentant la capacité de 30 à 36 patients; 
•    ajout d’un relais du soir à l’Unité d’hémodialyse de Charlottetown pour répondre au besoin croissant de services dans cette région, augmentant la capacité de 58 à 67 patients; 
•    mise sur pied du programme de dialyse péritonéale et du programme offert après la greffe de rein;
•    acquisition de nouveaux appareils d’hémodialyse avec des options plus avancées de traitement; 
•    embauche de personnel rattaché au Programme provincial des maladies rénales pour soutenir les programmes actuels et nouveaux, notamment : pharmacienne, infirmières autorisées, travailleuse sociale et diététiste;
•    embauche d’une infirmière praticienne à temps plein pour le Programme provincial des maladies rénales, travaillant en collaboration avec les néphrologues, aidant au triage des patients et assurant un accès plus rapide aux soins de la clinique rénale;
•    relocalisation des locaux du Programme provincial des maladies rénales à l’hôpital Queen Elizabeth;
•    rénovation et modernisation de l’Unité d’hémodialyse de Souris, augmentant la capacité de traitement de 10 à 12 patients; 
•    construction de nouvelles unités d’hémodialyse à l’hôpital Queen Elizabeth, à Charlottetown, et à l’hôpital du comté de Prince, à Summerside.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images