FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 octobre 2018
L’agriculture est essentielle à la vie rurale sur l’Île-du-Prince-Édouard. Les gouvernements sont bien résolus à assurer la réussite et l’expansion continues du secteur agricole de l’Î.-P.-É. en veillant à ce que les producteurs aient les outils dont ils ont besoin pour gérer les risques importants qui menacent la viabilité de leur exploitation agricole.  

L’Île-du-Prince-Édouard a enregistré une quantité anormale de gel en juin 2018, ce qui a causé des dommages généralisés aux cultures à travers l’Î.-P.-É. Ces dommages ont occasionné une importante baisse de revenu pour un certain nombre de producteurs qui ont besoin d’aide en cette période difficile. Pour s’assurer que les producteurs ont accès au soutien dont ils ont besoin, les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard ont accepté de déclencher le mécanisme de participation tardive à Agri-stabilité pour l’année de programme 2018. 

Le mécanisme de participation tardive, une nouvelle option présentée dans le Partenariat canadien pour l’agriculture, permet aux producteurs d’adhérer au programme après la date limite d’inscription et de profiter ainsi de l’aide offerte lorsqu’il y a une importante baisse de revenu dans le secteur agricole et un écart sur le plan de la participation. 

CITATIONS

« Le temps violent a fait des ravages dans le secteur de l’agriculture et notre gouvernement est résolu à soutenir nos agriculteurs pour qu’ils soient en mesure de se remettre sur pied rapidement. Le nouveau mécanisme de participation tardive à Agri-stabilité prévu dans le Partenariat est un outil, outre la série de programmes de gestion des risques de l’entreprise, sur lequel les agriculteurs de l’Î.-P.-É. peuvent compter pour gérer des pertes de revenus agricoles. »

-       Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Les membres de notre communauté agricole méritent tout le soutien qu’ils peuvent obtenir en cette période difficile, a déclaré Robert Henderson, ministre de l’Agriculture et des Pêches. L’agriculture joue un rôle vital dans l’économie de l’Île-du-Prince-Édouard et nous sommes reconnaissants de pouvoir travailler avec nos collègues fédéraux dans le but d’aider nos agriculteurs qui ont été touchés par ce gel. » 

-       Robert Henderson, ministre de l’Agriculture et des Pêches

« La Fédération et ses membres spécialisés ont exercé beaucoup de pression sur les gouvernements afin d’obtenir une aide pour les producteurs touchés par les gelées tardives en juin, a affirmé David Mol, président de la PEIFA. Nous sommes ravis de l’annonce. C’est un pas dans la bonne direction pour aider les producteurs. »

-           David Mol, président, Fédération de l’agriculture de l’Î.-P.-É. (PEIFA)

« Le gel meutrier de juin a réduit le rendement de nombreux producteurs de bleuets à un moment où les paiements versés aux producteurs atteignent déjà un plancher record. La possibilité de participer immédiatement à Agri-stabilité pourrait vraiment aider certains producteurs. L’association des producteurs de bleuets sauvages de l’Î.-P.-É. (PEI Wild Blueberry Growers’ Association) remercie les ministres Lawrence MacAulay et Robert Henderson d’avoir offert ce filet de sécurité à ses membres. Elle a bien hâte de travailler avec eux sur d’autres dossiers qui préoccupent ses membres. »

-           Rob MacLean, président, PEI Wild Blueberry Growers Association

LES FAITS EN BREF

·         Le Partenariat canadien pour l’agriculture est un investissement quinquennal de trois milliards de dollars des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui a été lancé le 1er avril 2018 pour renforcer le secteur agricole et agroalimentaire.

·         Dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, les producteurs continuent d’avoir accès à une solide gamme de programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE), qui les aident à gérer des risques importants qui menacent la viabilité de leur exploitation et dépassent leur capacité de gestion.  

·         Agri-stabilité apporte un soutien lorsque la marge des producteurs diminue de façon importante; Agri-investissement offre des liquidités pour aider les producteurs à gérer les baisses de revenu; Agri-protection fournit une protection à coûts partagés contre les risques naturels afin de réduire l’incidence financière des pertes de production ou de biens.

·         Au cours des prochaines semaines, les producteurs de l’Î.-P.-É. recevront par la poste de plus amples renseignements sur la participation tardive à Agri-stabilité 2018. Pour en savoir plus sur le programme Agri-stabilité, les producteurs peuvent visiter le site Web du programme ou composer sans frais le 1-855-251-9695. 

LIENS CONNEXES

·         Partenariat canadien pour l’agriculture – Programmes de gestion des risques de l’entreprise(link is external) (à compter d’avril 2018)

·         Agri-stabilité (Agriculture et Pêches Î.-P.-É.)

PERSONNES-RESSOURCES

Jessica Bruce
Agente principale des communications
Ministère de l’Agriculture et des Pêches de l’Î.-P.-É
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.(link sends e-mail)
902-620-3084

Katie Hawkins, directrice des communications
Cabinet de l’honorable Lawrence MacAulay
613-773-1059

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972  

L'Île-du-Prince-Édouard en images