FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 24 septembre 2018
La nouvelle campagne Parlons mémoire vise à sensibiliser le public au sujet de la maladie d’Alzheimer et à remettre en question la stigmatisation qui lui est associée.  À compter du e 21 septembre, septième Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, les Insulaires sont invités à raconter sur les médias sociaux leur histoire ou leur expérience relative à l’Alzheimer au moyen du mot-clic #LetsTalkMemory (#ParlonsMemoire). Pour de plus amples renseignements sur la démence et pour obtenir du soutien, visitez alzpei.ca. 

La maladie d’Alzheimer et ses maladies apparentées sont des maladies cérébrales dégénératives qui touchent la capacité de raisonner, la mémoire, l’humeur, le comportement et les habiletés physiques. Ces maladies ont un effet considérable sur la vie de la personne atteinte ainsi que sur les membres de sa famille et ses amis.

« Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, prenons le temps de mieux comprendre ce qu’est la démence, dont la maladie d’Alzheimer. Ensemble, nous pouvons découvrir des façons d’aider les personnes atteintes de démence ainsi que celles qui s’occupent d’elles, a déclaré le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Mitchell. Nous sommes heureux de nous associer à la Société Alzheimer de l’Î.-P.-É. afin de sensibiliser la population et d’inciter les gens à parler d’une maladie qui touche tant d’Insulaires. »

La campagne Parlons mémoire comprendra les médias locaux et sociaux ciblés, des affiches, des reportages sur les Insulaires et des volets éducatifs pour mieux faire connaître les facteurs de risque et les premiers signes de démence.

« Lorsqu’elles pensent à la maladie d’Alzheimer, de nombreuses personnes font forcément le lien avec la mémoire, mais il y a tant d’autres éléments à considérer, de dire madame Corrine Hendricken-Eldershaw, directrice de la Société Alzheimer de l’Î.-P.-É. Cette dynamique campagne #ParlonsMemoire vise à inviter tous les Insulaires à réfléchir à la santé de leur cerveau, à discuter avec leurs êtres chers et à mieux comprendre que la maladie d’Alzheimer comporte la perte de mémoire, mais beaucoup plus encore. Il y a des signes avant-coureurs, des facteurs de risque, des symptômes, et nous sommes là pour aider. »  

L’Île-du-Prince-Édouard compte une population vieillissante, et les gens vivent plus longtemps et mènent une vie plus saine. Une société vieillissante est une bonne nouvelle puisqu’elle offre de nouvelles possibilités, mais elle représente également des défis, notamment une augmentation de la maladie d’Alzheimer et de maladies apparentées. Les dernières données montrent aujourd’hui que plus d’un demi-million de Canadiens vivent avec la maladie, et on s’attend à ce que ce nombre augmente.

« La promotion d’un vieillissement sain et digne est l’une des principales priorités de l’Action Plan for Seniors, Near Seniors, and Caregivers – le plan d’action provincial pour les aînés, les personnes qui approchent la retraite et les aidants –, a ajouté le ministre Mitchell. Ce partenariat avec la Société Alzheimer est un pas en avant vers l’amélioration de la coordination et de la collaboration entre nos partenaires communautaires, le gouvernement et Santé Î.-P.-É. »

Les Sociétés Alzheimer partout au Canada offrent des programmes et des services de soutien aux personnes atteintes de toutes les formes de démence, dont la maladie d’Alzheimer, et à leurs aidants. 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Document d’information

Vieillissement normal
Près de 40 % des personnes de plus de 65 ans éprouvent une forme quelconque de perte de mémoire. 
•    Lorsqu’aucun état médical sous-jacent ne cause cette perte de mémoire, on lui donne le nom de « troubles de la mémoire liés à l’âge » et l’on considère qu’elle fait partie du processus de vieillissement normal.

Voici quelques conseils pour composer avec les troubles normaux de la mémoire liés à l’âge :
•    Maintenez une routine;
•    Organisez l’information (tenez un calendrier ou un agenda);
•    Rangez toujours les objets au même endroit (mettez toujours vos clés au même endroit, près de la porte);
•    Répétez l’information (lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, répétez son nom);
•    Récitez l’alphabet mentalement pour vous aider à vous rappeler un mot;
•    Faites des associations (associez une nouvelle information à des choses que vous connaissez déjà);
•    Faites appel à vos sens (si vous êtes un apprenant visuel, visualisez un objet);
•    Enseignez ou répétez des histoires aux autres;
•    Reposez-vous suffisamment la nuit;
•    Renseignez-vous sur les stratégies à utiliser pour améliorer la santé de votre cerveau et stimuler votre mémoire à alzpei.ca. 

Démence
La maladie d’Alzheimer et les autres maladies apparentées ne font pas partie du vieillissement normal.

La vie continue après un diagnostic d’Alzheimer, et il est possible de maintenir une qualité de vie tout en vivant avec la maladie. 
•    Grâce à un soutien adéquat, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent continuer à faire ce qu’elles aiment et demeurer actives au sein de leur communauté pendant de nombreuses années.

Les troubles de la mémoire liés à l’âge ainsi que l’Alzheimer et les maladies apparentées peuvent être distingués de plusieurs façons. 

Les premiers signes de la maladie d’Alzheimer sont les suivants :
1.    Pertes de mémoire qui ont une incidence sur la vie de tous les jours;
2.    Difficultés à exécuter les tâches quotidiennes;
3.    Problème de langage;
4.    Désorientation dans le temps et l’espace;
5.    Jugement amoindri;
6.    Difficultés quant aux notions abstraites;
7.    Rangement inapproprié des objets;
8.    Changements d’humeur et de comportement;
9.    Changements dans la personnalité;
10.    Perte d’initiative.

Si vous vous faites du souci au sujet de votre mémoire ou si vous présentez les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, veuillez consulter votre médecin de famille, votre fournisseur de soins primaires ou la Société Alzheimer de l’Î.-P.-É. 

L'Île-du-Prince-Édouard en images