FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 septembre 2018


Un partenariat historique a été créé pour veiller à la conservation de l’environnement de l’Île-du-Prince-Édouard en protégeant les espèces d’oiseaux des prairies qui sont menacées.

L’initiative entre le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard et ALUS Canada (Une initiative de la famille Weston) encourage les agriculteurs à retarder leur première coupe de foin jusqu’à après le 15 juillet, c’est-à-dire lorsque les oisillons de prairie – y compris le goglu des prés qui fait l’objet d’une protection à l’échelle fédérale - ont quitté le nid. ALUS Canada (par l’entremise d’ALUS Î.-P.-É.) fournira 90 000 $ sur trois ans au gouvernement provincial. Le premier chèque a été remis aujourd’hui (11 septembre) lors d’une cérémonie à Charlottetown.

« Nous sommes très heureux de collaborer avec ALUS Canada dans le cadre de cette initiative qui bâtit sur les réussites du programme ALUS dans la province, a affirmé le ministre de l’Agriculture et des Pêches, Robert Henderson. Par l’entremise du programme ALUS, les agriculteurs de l’Île ont démontré leur engagement en matière de protection et de restauration de l’environnement. »

« Cet effort contribue à protéger des espèces et à accroître la biodiversité, a ajouté le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, Richard Brown. Les agriculteurs ont prouvé que l’Île-du-Prince-Édouard a le cœur vaillant en travaillant avec le programme ALUS et le gouvernement sur une initiative ayant des bienfaits pour l’environnement naturel de toute la province. »

« J’ai entendu le chant du goglu des prés dans mes champs au début de la saison, j’étais donc heureux de retarder la coupe du foin », a souligné Mike Lafortune, participant du programme ALUS qui a offert une visite des projets ALUS sur sa ferme, Dexter Cattle Company, après la conférence de presse d’aujourd’hui.

« C’est bien de savoir que ce petit changement suffit pour permettre la survie d’une nouvelle génération d’oiseaux chaque année. »

ALUS Canada et le programme ALUS Î.-P.-É. font partenariat depuis plus de dix ans pour aider les agriculteurs canadiens à fournir des services de soutien des écosystèmes, mais il s’agit de la première fois qu’ALUS Canada contribue au financement d’activités du programme ALUS à l’Île-du-Prince-Édouard.

« Il s’agit d’un parfait exemple des importants services de soutien des écosystèmes que les agriculteurs peuvent offrir au profit de la population », a remarqué le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy. « Nous sommes heureux d’introduire ALUS Î.-P.-É. au marché national d’ALUS Canada pour les services de soutien des écosystèmes, et d’appuyer la protection à l’Île-du-Prince-Édouard. Les participants au programme ALUS contribuent à accroître la biodiversité, à produire un air plus propre et à rendre l’eau plus propre – bienfaits dont tous les Insulaires peuvent profiter. »

Pour en savoir plus sur ALUS Canada, on peut visiter le https://alus.ca/?lang=fr. (link is external)


Information aux médias :
Shawn Hill, coordonnateur d’ALUS Î.-P.-É.
902-394-1472
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Jessica Bruce
Agriculture et Pêches
902-388-1292
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Bridget Wayland
directrice des communications d’ALUS Canada
514-770-3001 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images