FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 22 juin 2018 
ALUS Canada et le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard ont signé une entente historique pour aider à conserver les espèces menacées d’oiseaux des prairies à l’Île-du-Prince-Édouard.  ALUS (Services de diversification des modes d’occupation des sols) Canada et le programme ALUS de l’Île-du-Prince-Édouard (PEI ALUS) collaborent depuis plus de dix ans pour aider les agriculteurs canadiens à produire des services écosystémiques, mais c’est la première fois qu’ALUS Canada aide à financer les activités du programme ALUS de l’Île-du-Prince-Édouard. 

« Nous faisons cet investissement pour soutenir la conservation dans l’Île, plus particulièrement afin d’aider à assainir l’air et l’eau et d’enrichir la biodiversité pour les collectivités de l’Île-du-Prince-Édouard, a déclaré Bryan Gilvesy, président-directeur général d’ALUS Canada. Nous sommes heureux d’intégrer PEI ALUS au marché national des services écosystémiques d’ALUS Canada. » 

PEI ALUS utilisera les 90 000 $ qui lui seront versés sur trois ans pour aider les agriculteurs à retarder leur première coupe de foin jusqu’au 15 juillet, quand les oisillons des espèces d’oiseaux des prairies auront quitté le nid. Il s’agit là d’un moyen simple et efficace de réduire la mortalité chez des espèces telles que le goglu des prés, qui est classé par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) comme une espèce menacée dans l’est du Canada.

« Les agriculteurs de l’Île-du-Prince-Édouard sont manifestement soucieux d’aider à protéger et à améliorer l’environnement, a déclaré le ministre de l’Agriculture et des Pêches, Robert Henderson. Nous sommes heureux de nous associer à ALUS Canada dans le cadre de cette initiative qui s’inspire des réussites du programme ALUS dans la province. » 

Le paiement annuel de 25 $ l’acre témoigne de la valeur des services écosystémiques que les agriculteurs fournissent à la société, ce qu’ils font en l’occurrence en retardant la coupe de leur foin pour accroître la biodiversité des prairies. Cela donnera à PEI ALUS davantage de méthodes pour aider les agriculteurs à faire ce qu’il faut pour l’environnement. 
                              
DOCUMENT D’INFORMATION

ALUS Canada, une initiative de la famille Weston, est un programme national qui aide les agriculteurs et les grands éleveurs à produire de l’air et de l’eau plus sains de même qu’à offrir une plus grande biodiversité et d’autres services écosystémiques dans leurs communautés. Récent lauréat du prix Emerald de l’Alberta et sous la direction d’une équipe ayant remporté le prix Clean16, ALUS Canada est un chef de file reconnu en matière de développement durable qui révolutionne la façon dont les Canadiens soutiennent l’environnement. ALUS Canada a déjà versé près de 6,5 millions de dollars à des collectivités ALUS partout au Canada, un investissement que multiplient les agriculteurs, les grands éleveurs et les communautés sur le terrain. Il en résulte que grâce à 575 participants provenant de 21 collectivités dans cinq provinces, plus de 18 500 acres sont actuellement inscrits au programme ALUS, qui ne cesse de prendre de l’ampleur. L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province canadienne dont le programme ALUS est financé par les deniers publics. On peut se renseigner davantage en visitant le site ALUS.ca.
 
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images