FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 juin 2018


Des changements importants touchant les prestations d’aide sociale aideront les Insulaires à surmonter les obstacles et à devenir plus autonomes.

Les améliorations substantielles comprennent :

  • Permettre aux Insulaires d’avoir plus d’épargnes – et de gagner davantage de revenu – tout en continuant de recevoir des prestations d’aide sociale;
  • Arrêter de considérer les paiements d’aliments pour enfant comme un revenu afin qu’ils n’influent pas sur les prestatio•    Préparer les clients pour le marché du travail en leur donnant des compétences de vie et de la formation professionnelle;
  • Aider les clients à faire la transition à leur nouvel emploi en prolongeant leur couverture médicale, dentaire et optique pour une période allant jusqu’à 24 mois et en offrant du soutien comme des fonds pour l’achat de vêtements pour une entrevue d’emploi;
  • Créer une ligne d’assistance sans frais servant de point de contact unique pour les programmes sociaux du gouvernement afin de faciliter leur accès.
Pour en savoir plus sur les changements et améliorations relatifs à l’aide sociale, on peut consulter le www.princeedwardisland.ca/SA-renewal.
      
« Notre gouvernement reconnaît le fait que l’aide sociale doit davantage aider les gens à surmonter des obstacles, à gagner en confiance et à devenir plus autonomes », a souligné la ministre des Services à la famille et à la personne, Tina Mundy. « Ces améliorations substantielles, combinées aux autres initiatives récentes du gouvernement pour venir en aide aux Insulaires à faible revenu, contribueront à faire de l’Île-du-Prince-Édouard une province plus solidaire et prospère.

L’augmentation du montant de revenu permis signifie que les clients de l’aide sociale peuvent travailler plus sans perdre leurs prestations. Par exemple, un couple peut maintenant faire 400 $ par mois plus 30 % en revenu additionnel et continuer de recevoir des prestations, au lieu de seulement 125 $ par mois plus 10 % comme auparavant.

Les clients peuvent aussi avoir plus d’épargnes et de biens liquides (biens qui peuvent être vendus pour de l’argent) et continuer de recevoir des prestations. Par exemple, une personne avec des personnes à sa charge peut avoir 3500 $ en actifs comparativement à 900 $ auparavant.

« Ces améliorations seront particulièrement bénéfiques pour les mères monoparentales participant à nos programmes qui auront plus d’argent dans leurs poches pour prendre soin de leur famille, tout en tentant de devenir plus autonomes et d’obtenir un emploi à long terme », a mentionné la directrice exécutive d’Adventure Group, Roxanne Carter-Thompson. « Les exemptions plus importantes relatives au revenu, ainsi que d’autres améliorations notables comme le prolongement des prestations, sont très importantes pour aider les gens à intégrer le marché du travail. »

Les nouvelles mesures s’appuient sur d’autres initiatives récentes du gouvernement visant à réduire la pauvreté, notamment les actions suivantes figurant au budget de fonctionnement équilibré de 2018-2019 :
•    Augmentation des taux des allocations alimentaires, des allocations pour menues dépenses et des allocations pour le logement;
•    Élargissement des programmes de réparations domiciliaires pour aînés et pour personnes à faible revenu;
•    Élargissement des programmes de déjeuners dans les écoles;
•    Augmentation du salaire minimum;
•    Allègement de l’impôt sur le revenu, y compris l’élimination de l’impôt provincial sur le revenu pour 30 000 Insulaires;
•    Lancement des programmes de médicaments génériques et de couverture des coûts exorbitants en médicaments;
•    Lancement du projet Harvest and Prosper;
•    Lancement du programme pour les grands-parents et les fournisseurs de soins;
•    Lancement de l’initiative pour l’autonomie des aînés;
•    Augmentation des subventions pour la garde d’enfants.

Ces changements à l’aide sociale appuient le plan d’action pour la réduction de la pauvreté du gouvernement provincial qui sera prêt en octobre.

Fiche d’information

 

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard apporte des changements à l’aide sociale qui rendra les Insulaires plus autonomes et les aidera à améliorer leurs conditions de vie. Voici les améliorations :

Les exemptions relatives au revenu seront augmentées (à partir du 1er juillet 2018)

Une personne peut gagner plus d’argent chaque mois sans que ses prestations soient réduites. Voici les nouvelles exemptions mensuelles relatives au revenu :
•     pour une personne seule – 250 $ par mois plus 30 % en revenu additionnel (avant : 125 $ par mois plus 10 % en revenu additionnel)
•     pour un couple – 400 $ par mois plus 30 % en revenu additionnel (avant : 125 $ par mois plus 10 % en revenu additionnel)
•     pour une personne ou un couple ayant une limitation fonctionnelle – 500 $ par mois plus 30 % en revenu additionnel (avant : 125 $ par mois plus 10 % en revenu additionnel)

Les prestations alimentaires n’influeront plus sur les prestations
Les prestations alimentaires pour enfants ne seront plus considérées comme un revenu et ne réduiront donc plus les prestations d’aide sociale.

De plus importantes exemptions pour les biens liquides
Une personne peut maintenant avoir plus d’épargnes – ou avoir plus de biens pouvant être vendus pour de l’argent (« biens liquides ») – et continuer de recevoir des prestations d’aide sociale.

Voici les nouvelles exemptions relatives aux biens liquides :
•     2500 $ ou moins pour une personne seule (avant : 50 $)
•     3500 $ ou moins pour une personne seule avec des enfants à charge, plus 500 $ pour chaque personne à charge (avant : 900 $, plus 300 $ pour chaque personne à charge)
•     5000 $ ou moins pour une personne handicapée seule (avant : 900 $)
•    6000 $ ou moins pour une personne handicapée seule avec personnes à charge, plus 500 $ pour chaque personne à charge (avant : 900 $, plus 300 pour chaque personne à charge)
•     5000 $ ou moins pour un couple (avant : 1200 $)
•    5000 $ ou moins pour un couple avec des personnes à charge, plus 500 $ pour chaque personne à charge (avant : 1200 $, plus 300 pour chaque personne à charge)
•    10 000 $ ou moins pour un couple avec une incapacité fonctionnelle et des personnes à charge, plus 500 $ pour chaque personne à charge (avant : 1800 $, plus 300 pour chaque personne à charge)

Préparation pour l’intégration au marché du travail (mise en œuvre au cours des 12 prochains mois)
Si une personne reçoit de l’aide sociale et est employable, le gouvernement l’aidera à se préparer à intégrer le marché du travail.
•    Préparation à l’emploi – La personne recevra une formation lui permettant d’acquérir des compétences de vie et l’aidant dans sa recherche d’emploi.
•    Développement des compétences – Le gouvernement aidera la personne à développer ses compétences et à trouver des solutions pour se rendre au travail.

Appui pour la transition à l’emploi (à partir du 1er juillet 2018)
Si la personne peut cesser d’avoir recours à l’aide sociale pour intégrer le marché du travail, le gouvernement l’aidera à faire cette transition et à devenir autonome.

Couverture médicale, dentaire et optique prolongée
Les Insulaires qui cessent d’avoir recours à l’aide sociale pour prendre un emploi à l’Île-du-Prince-Édouard continueront d’avoir accès à des couvertures pendant 24 mois, y compris une couverture :
•     médicale
•     dentaire
•     optique
Ces couvertures peuvent être prolongées au-delà de 24 mois si leur perte est un obstacle à l’emploi.

Appui pour l’achat de vêtements et l’obtention d’un permis de conduire
Il est aussi possible de recevoir jusqu’à 750 $ pour acheter des vêtements pour une entrevue d’emploi, obtenir un permis de conduire ou surmonter tout obstacle à l’emploi.

Un point de contact unique
La ligne d’assistance sans frais, 1-877-569-0546, offrira des réponses à toutes les questions du public concernant les programmes d’aide sociale du gouvernement provincial. Ce point de contact unique rendra l’accès à de l’appui plus facile.

Plus d’options électroniques (mise en œuvre au cours des 12 prochains mois)
De nouvelles façons plus faciles d’accéder à l’aide sociale seront mises en place, y compris la possibilité de faire des demandes en ligne, des cartes bancaires rechargeables (au lieu de chèques) et des applications Web et pour téléphone intelligent.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images