FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 juin 2018


Le mot « mawi’omi » en mi’kmaq signifie « rassemblement » et c’est exactement ce que feront les élèves lors de la Journée Mawi’omi le 21 juin dans la Première Nation Abegweit.

La Journée Mawi’omi est le fruit d’un projet pilote et offre la chance à 65 élèves des écoles Stonepark Internediate, Mount Stewart Consolidated et François-Buote de se rassembler avec leurs pairs dans la Première Nation Abegweit pour découvrir de nouvelles perspectives, acquérir des connaissances et faire avancer la réconciliation. Les élèves auront l’occasion de rencontrer des membres de la communauté, de participer à des activités culturelles et de goûter à des mets traditionnels tout en célébrant la Journée nationale des peuples autochtones.

« Nous avons très hâte d’accueillir les élèves dans notre Première Nation, dans l’esprit de la réconciliation. Ces élèves apprendront à se connaître et découvriront notre culture et notre communauté d’aujourd’hui », a souligné le chef de la Première Nation Abegweit, Brian Francis. « Les amitiés et relations qui se noueront lors de cette journée aideront les jeunes dans l’avenir et contribueront à faire en sorte que les erreurs du passé ne se répètent pas. »

« Nous sommes très heureux d’appuyer nos communautés autochtones par l’entremise d’activités éducatives comme la Journée Mawi’omi », a affirmé le ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, Jordan Brown. « Collaborer avec les communautés autochtones pour créer des initiatives d’apprentissage sur l’histoire et la culture mi’kmaq pour les Insulaires est un élément clé de notre plan d’action culturel. »

Avant la Journée Mawi’omi, il y aura une composante éducative se déroulant en salle de classe pour apprendre aux élèves les effets de la colonisation et du système de pensionnats indiens sur les peuples autochtones. Cette composante a été créée en collaboration avec la Mi’kmaq Confederacy et comprendra des visites dans les écoles par un membre de la communauté autochtone pour animer des activités qui illustre la dissolution de la culture autochtone.

« Afin que le processus de réconciliation donne de réels résultats, les Insulaires doivent se familiariser avec l’histoire des peuples autochtones et comprendre à quel point leur culture a été affectée de génération en génération »,a souligné le ministre du Développement économique et du Tourisme, Chris Palmer. « La Journée Mawi’omi donne aux élèves insulaires une excellent occasion de créent des liens avec les autochtones de la province et d’apprendre d’eux. »

La tenue de la Journée Mawi’omi est menée par la Première Nation Abegweit et l’auteur-interprète, Tara MacLean, avec un soutien des ministères de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, et du Développement économique et du Tourisme.


Fiche d’information:


Programmation de la Journée Mawi’omi 2018

9 h 30 : Arrivée des élèves

9 h 35 : Message de bienvenue de l’aînée Thirly Levi et allocution de bienvenue du chef Brian Francis

9 h 45 à 10 h : Démonstration de la préparation de bannock selon les Mi’kmaq par les jeunes de Epekwitk & Preserves

10 h à 10 h 30 : Séance de création de bâtons d’orateur pour les jeunes menée par l’aînée Barbara Bernard

10 h 40 à 11 h 25 :

GROUPE A – Les sept enseignements ancestraux (animatrice : l’aînée Barbara Bernard)

Les sept enseignements ancestraux représentent les concepts traditionnels du respect et du partage. Les enseignements de l’amour, de l’humilité, de l’honnêteté, de la sagesse, du courage, de la vérité et du respect honorent les vertus fondamentales pour vivre une vie saine et remplie. Ces enseignements sont utilisés pour promouvoir des habitudes de vie saines afin d’être en harmonie avec la nature, sa famille et sa communauté.

GROUPE B – Enseignements sur le cercle de la parole (animatrice : l’aînée Thirly Levi)

Le cercle de la parole est utilisé pour créer un environnement sécuritaire où les élèves peuvent exprimer leurs points de vue. Dans un cercle de la parole, chacun est égal et chacun est à sa place. Les participants apprennent à écouter et à respecter les points de vue des autres. L’objectif est d’ouvrir son cœur pour comprendre les autres et établir des liens avec autrui.

11 h 30 à midi : Barbecue, démonstration de création de paniers par Francis Jadis et démonstration de jeu « Waltes » par Judy Clark.

Midi à 12 h 45 :

GROUPE B Les sept enseignements ancestraux (animatrice : l’aînée Barbara Bernard)

GROUP A Enseignements sur le cercle de la parole (animatrice : l’aînée Thirly Levi)


12 h 50 à 1 h 10 : Tambours et danse


13 h 15 : Message de clôture de l’aînée Barbara Bernard et allocution de clôture du chef Brian Francis


13 h 30 : Départ des élèves

L'Île-du-Prince-Édouard en images