FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 14 mai 2018


Des centaines d’autres élèves auront accès à des services de soutien en matière de santé et de bien être au cours de la prochaine année scolaire.

Des équipes de bien être scolaires seront créées en septembre pour servir les élèves des familles d’écoles de Bluefield, de Colonel Gray et de Morell-Souris, ainsi que les écoles francophones dans ces régions. Vu les réactions positives aux équipes actuelles dans les familles d’écoles de Montague et de Westisle, d’autres familles souhaitent avoir leurs propres équipes, de dire le ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, Jordan Brown.

« Les élèves de Westisle et de Montague ont maintenant plus rapidement accès aux services de soutien qui les aident à réussir à l’école et en dehors de l’école, dit il. Les enseignants de ces écoles apprécient vraiment l’aide de ce personnel spécialisé qui est formé pour cerner et appuyer les besoins des élèves. »

Au cours de la dernière année, les équipes de bien être scolaires de Montague et de Westisle ont aidé les élèves à réagir au stress quotidien lié à l’anxiété, la régulation émotionnelle, l’engagement scolaire, les aptitudes sociales, la réduction du stress parental et scolaire, et le renforcement de l’empathie.

Les trois nouvelles équipes, qui comptent au total 21 membres, sont composées de cliniciens en santé mentale, d’infirmières offrant des soins complets pour élèves, de travailleurs d’approche et d’ergothérapeutes. Elles entreront en fonction au mois d’août. Certains postes seront désignés bilingues et nécessiteront une expérience auprès des élèves autochtones et nouveaux arrivants.

L’équipe de Bluefield sera située à l’école Bluefield High School, et les membres de l’équipe se déplaceront d’une école à l’autre. L’équipe de Colonel Gray sera établie à l’école St. Jean Elementary et celle de Morell-Souris, à l’école Morell Regional High.

La directrice de l’école St. Jean Elementary, Tracy Ellsworth, souligne que l’école est ravie d’accueillir l’équipe de Colonel Gray. 

« L’école St. Jean est centrale et à proximité de toutes les autres écoles de la famille de Colonel Gray, dit elle. Nous pourrons facilement avoir accès à l’équipe et apprendre de son modèle de service. Nous espérons que ce partenariat aidera nos élèves et leurs familles. »

La directrice de l’école Souris Regional, Sharon McIntosh, espère que l’accès à l’équipe par son école – qui est située dans une petite localité rurale – permettra aux élèves et à leurs familles d’avoir plus facilement accès aux services de soutien en matière de santé mentale et de bien être.

« Nous espérons aussi que les membres de l’équipe renforceront le travail actuellement réalisé par nos équipes scolaires, » de dire Mme McIntosh.

Les cinq équipes seront appuyées cette année par un financement de trois millions de dollars provenant de trois ministères. 

« Nous sommes heureux de collaborer avec nos partenaires du secteur de la santé et de la justice pour élargir et améliorer les services de soutien au bien être des enfants et des jeunes, de dire le ministre Brown. Nous avons plus de chance de joindre les élèves et leurs familles, et de garder le contact avec eux si nous installons des services spécialisés dans les écoles que fréquentent les élèves et si nous les offrons avec l’appui d’une équipe interdisciplinaire. »

Selon le responsable provincial, Geoff MacDonald, les leçons apprises des deux premières familles d’écoles aideront à mettre en place les équipes de bien être scolaires au cours des prochaines années.

« L’excellent travail des membres des équipes de Montague et de Westisle, et leur rétroaction au cours de l’année ont aidé à créer un programme viable qui aidera les enfants d’âge scolaire et leurs parents pour les années à venir. »

D’ici septembre 2019, les huit familles d’écoles auront des équipes, y compris Three Oaks, Kensington-Kinkora, et Charlottetown Rural.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images