FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 1er mai 2018
Selon une évaluation nationale rendue publique aujourd’hui, le rendement des élèves de 8e année de l’Île-du-Prince-Édouard qui était parmi les plus bas au pays en lecture, en mathématiques et en sciences figure est maintenant parmi les plus hauts.

Le Programme pancanadien d’évaluation (PPÉ) 2016 indique que plus d’élèves de l’Île ont répondu aux attentes en lecture (91 pour cent) que dans toute autre province canadienne. De plus, l’Île-du-Prince-Édouard :

  • compte parmi les cinq provinces qui ont atteint ou dépassé la moyenne canadienne en lecture (avec la Colombie-Britannique, l’Alberta, l’Ontario et le Québec);
  • compte parmi les trois provinces qui ont atteint ou dépassé la moyenne canadienne en mathématiques (avec l’Ontario et le Québec) et
  • compte parmi les cinq provinces qui ont atteint ou dépassé la moyenne canadienne en sciences (avec la Colombie-Britannique, Terre-Neuve-et-Labrador, l’Ontario et le Québec). L’Alberta est au-dessus de la moyenne.
« Ces résultats exceptionnels démontrent que les élèves atteignent des niveaux élevés de réussite et sont bien préparés pour réussir au cours du reste de leur éducation publique ainsi que plus tard dans la vie, a exprimé le ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, Jordan Brown.  Les élèves de l’Île ont fait d’immenses progrès grâce aux efforts stratégiques de nos enseignants et membres du personnel compétents, et les importants investissements que nous avons faits en éducation au cours de la dernière décennie ont porté fruit. »

Le PPÉ mesure le rendement des élèves de 8e année du pays en mathématiques, en lecture et en sciences tous les trois ans. Ils sont évalués en fonction des résultats d’apprentissage communs canadiens. La plus récente évaluation a été passée au printemps 2016 par 435 élèves de l’Île (383 en anglais, 52 en français).

Le ministre Brown a ajouté que les directions scolaires, les enseignants et le personnel sont à féliciter pour les résultats positifs.

« Nos élèves ont fait des progrès remarquables grâce aux efforts ciblés des éducateurs qui utilisent des données sur les évaluations provinciales pour établir des objectifs scolaires, planifier des interventions et apporter des précisions à l’enseignement qui permettent de combler les lacunes en éducation et de placer la barre du rendement un peu plus haute, a-t-il dit. Nous continuerons à investir dans la formation professionnelle et dans les ressources fondées sur des données probantes ainsi qu’à façonner un système scolaire qui favorise l’excellence chez les élèves. »

D’importants investissements ont été faits en éducation alors que les élèves qui ont participé au PPÉ 2016 fréquentaient les écoles de l’Île. Il s’agit d’investissements dans les domaines suivants :

  • enseignants et personnel de première ligne;
  • formation professionnelle axée sur les besoins des élèves en salle de classe;
  • évaluations provinciales qui permettent aux enseignants d’avoir de l’information valide pour mesurer à quel point les élèves obtiennent les résultats d’apprentissage souhaités;
  • leadership au niveau du ministère et de la commission scolaire;
  • nouveaux programmes de mathématiques et nouvelles ressources en salle de classe et
  • appui pour le mieux-être des élèves, les aidant à atteindre leur plein potentiel d’apprentissage.
 « Ces résultats démontrent clairement ce qu’une petite province peut accomplir – utilisant de bonnes données et des pratiques exemplaires – pour changer la trajectoire du rendement scolaire, a déclaré le ministre Brown. Nos enseignants ont déplacé la barre et ont fait de l’Île-du-Prince-Édouard une des provinces ayant le meilleur rendement au Canada. »

Pour obtenir plus d’information sur l’évaluation PPÉ, consultez le site Conseil des ministres de l'Éducation (Canada)(link is external)

Fiche d’information:

Les résultats de l’Île-du-Prince-Édouard du PPÉ 2016 sont semblables à ceux du PISA (Programme international pour le suivi des acquis) de l’an dernier, démontrant que, pour la première fois, les élèves de 15 ans de l’Île-du-Prince-Édouard :

  • ont atteint la moyenne canadienne en lecture;
  • ont montré une meilleure amélioration en lecture et en mathématiques que toutes les provinces et
  • ont atteint le niveau prévu de compétences en sciences – au même niveau que le Canada.
Les élèves de l’Île font des progrès constants sur le PPÉ au cours des dernières années :

  • depuis 2010, les élèves de l’Île ont démontré des améliorations importantes en lecture, presque le double de celles des autres provinces;
  • depuis 2010, les élèves de l’Île ont fait d’importants progrès en mathématiques, soit plus que le double de ceux des autres provinces et
  • les élèves de l’Î.-P.-É. ont fait des progrès importants en sciences depuis 2013, ce qui était l’année de référence pour les sciences.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images