FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 26 avril 2018
Gordon MacFarlane et Carleigh MacLeod savent ce que peut faire le don d’organes et de tissus – tous deux encouragent les Insulaires à changer la vie de quelqu’un en s’inscrivant au registre des donneurs.  Santé Î.-P.-É. offre un processus simple pour devenir donneur d’organes et de tissus grâce à un registre en ligne des déclarations d’intention concernant le don d’organes et de tissus. À l’occasion de la Semaine nationale de sensibilisation au don d’organes et de tissus (du 22 au 28 avril), une série de vidéos, mettant en vedette M. MacFarlaneet Mme MacLeod, qui informe les Insulaires sur l’importance des dons d’organes et de tissus a été diffusée.

« C’est sûr, j’avais peur – vous vous sentez impuissant parce que vous attendez que quelqu’un vous fasse un cadeau et il n’y a rien que vous pouvez faire pour accélérer le processus », a expliqué M. MacFarlane, qui a reçu un diagnostic de maladie du foie  en 2001. Quatre années plus tard, il a reçu un nouveau foie grâce à un donneur. « Ça m’a sauvé la vie. Mes enfants ont pu continuer à avoir un père et ma femme, un mari. »

« Le donneur a changé ma vie en me donnant quelque chose que personne ne pouvait me donner », a affirmé Mme MacLeod – la jeune femme de 18 ans a reçu une greffe de cornée à huit semaines seulement parce qu’elle était née aveugle de l’œil gauche. « Aujourd’hui, je peux tout faire, comme tout le monde. »

Auparavant, les Insulaires admissibles devaient poster un formulaire à Santé Î.-P.-É. s’ils désiraient s’inscrire au registre. Jusqu’à maintenant, 29 043 Insulaires ont déclaré leur intention en matière de don grâce au formulaire en ligne lancé l’an dernier, et de ce groupe, 78 % a déclaré vouloir être donneur. En moyenne, 400 Insulaires déclarent leur intention chaque mois. Depuis le 10 avril, environ 800 personnes, surtout des Insulaires dans leur vingtaine ou trentaine, se sont inscrites au registre.

« Dans les dernières semaines, on nous a rappelé que devenir un donneur d’organes et de tissus est le plus beau cadeau que nous pouvons faire », a souligné le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Mitchell. « Partout dans notre pays, nous constatons que de plus en plus de gens décident de devenir donneurs. Nous aimerions que tous ceux et celles qui sont admissibles s’inscrivent pour devenir donneurs afin de réduire le nombre de personnes attendant un don. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que ce chiffre soit zéro. »

Neuf provinces et territoires canadiens sur dix, y compris l’Île-du-Prince-Édouard, proposent maintenant un registre en ligne pour les déclarations d’intention concernant le don d’organes et de tissus. Le nouveau registre provincial d’intention de faire un don sera lié uniquement à la nouvelle carte-santé de l’Île-du-Prince-Édouard. Le cœur rouge qui se trouve actuellement sur le permis de conduire et sur la carte d’identité de bénévole délivrée par le gouvernement sera éliminé d’ici la fin de 2019.

« Le don d’organes et de tissus nous touche tous. Nous pourrions tous en avoir besoin un jour. C’est pourquoi il est siimportant pour les Insulaires de prendre le temps de déclarer leur intention pendant qu’ils le peuvent », a mentionné Angela Carpenter, gestionnaire provinciale des dons et des greffes d’organes et de tissus. « Il est également important pour les Insulaires de faire savoir leur intention à leur famille et à leur équipe de soins afin que ceux-ci n’aient pas à prendre de décision pendant une période très difficile. »

De plus, plusieurs établissements de santé dans la province seront illuminés par des lumières vertes en soirée pendant la semaine pour souligner la Semaine de sensibilisation aux dons d’organes et de tissus.

Fiche d’information

Histoire de Gordon MacFarlane (en anglais) : https://youtu.be/xDFxsxGGmsc(link is external)

Histoire de Carleigh MacLeod (en anglais) : https://youtu.be/oSoqmyDT6RI(link is external)

Les dons d’organes et de tissus en bref :

Grâce au don d’organes (cœur, foie, pancréas, intestin grêle, reins et poumons) après le décès, de nombreuses vies peuvent être sauvées. Le don de tissus comme de la peau, des os, des tendons, des cornées, des yeux et des valvules cardiaques peut permettre d’améliorer la qualité de vie d’une personne ayant subi des brûlures ou ayant des problèmes de vision ou de mobilité.

Les donneurs vivants peuvent également donner l’un de leurs reins ou une portion de leur foie ou de leurs poumons.

Donneurs de l’Île :

Au cours des 10 dernières années, 27 Insulaires ont fait don de tissus et environ 20 ont donné des organes.

Receveurs de l’Île :

Près de 1100 Insulaires ont bénéficié de dons de tissus et 100 autres ont été receveurs d’organes. À l’heure actuelle, 18 Insulaires sont en attente d’une greffe d’organe.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images