FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 8 mars 2018

Nancy Guptill, Marion Reid, Pat Mella, Catherine Callbeck et Elizabeth (Libbe) Hubley, Juin 1993.  (Photo : Gracieuseté)

En tant que jeune féministe ayant grandi près d’O’Leary, Jillian Kilfoil n’a jamais imaginé qu’elle serait invitée à exprimer ses points de vue sur l’égalité et l’autonomisation des femmes devant un auditoire international. 

Mais madame Kilfoil, qui est maintenant directrice générale du Réseau des femmes de l’Î.-P.-É., aura maintenant sa chance alors qu’elle fera partie de la délégation canadienne qui se rendra à New York pour participer à des rencontres de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies se déroulant du 12 au 16 mars. Pour obtenir plus de détails sur l’ordre du jour, visitez le http://www.unwomen.org/fr/csw(link is external)

« Le fait d’avoir grandi dans une région rurale a façonné mon identité et mon travail de plusieurs façons, et les filles et les femmes des milieux ruraux font face à des réalités particulières, a-t-elle exprimé. Je suis reconnaissante de pouvoir partager mon vécu et mes expériences professionnelles dans un contexte mondial. L’occasion de pouvoir communiquer avec des féministes passionnées de partout dans le monde sera une occasion sans pareil. »

Le principal thème de la commission cette année est Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural. La ministre responsable du statut de la femme de l’Île-du-Prince-Édouard, l’honorable Paula Biggar, y participera également.

«La petite taille de l’Île-du-Prince-Édouard est une force, nous permettant de nous concentrer sur ce qui compte le plus, comme le travail que nous avons fait pour augmenter l’égalité et l’autonomisation dans cette province, a expliqué la ministre Biggar. J’ai hâte de partager ce travail avec un auditoire international ainsi que de participer à des discussions fructueuses et à des occasions positives pour faire avancer les droits des femmes autour du monde.»

Au cours des rencontres, la ministre Biggar soulignera également le 25e anniversaire du fameux « Club des cinq » de l’Île-du-Prince-Édouard, un moment dans l’histoire de l’Île où des femmes ont occupé les cinq postes les plus importants au sein du gouvernement. Pour célébrer l’anniversaire, le gouvernement provincial organisera des activités au cours de l’année. Plus de détails seront annoncés à une date ultérieure.

Document d’information :

Les membres du fameux « Club des cinq » de l’Île-du-Prince-Édouard sont :

  • l’honorable Marion Reid, ancienne lieutenante-gouverneure de l’Île-du-Prince-Édouard;
  • l’honorable Catherine Callbeck, ancienne première ministre de l’Île-du-Prince-Édouard;
  • Pat Mella, ancienne présidente de l’Assemblée législative;
  • Nancy Guptill, ancienne présidente de l’Assemblée législative et
  • l’honorable Elizabeth (Libbe) Hubley, ancienne vice-présidente de l’Assemblée législative.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images