FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 3 mars 2018


Le gouvernement provincial et des partenaires communautaires poursuivront leur collaboration afin de permettre aux résidents de Tignish de profiter de services de santé de qualité pendant des années à venir.

Le gouvernement offre au Centre de santé de Tignish une subvention d’exploitation annuelle de 45 000 $ jusqu’en2022. Le Centre reçoit des fonds chaque année depuis 2012.

« Nous reconnaissons l’importance d’assurer que les Insulaires aient accès à des services de soins de santé près de chez eux, a expliqué le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Mitchell. Le Centre de santé de Tignish est un bon exemple. Les résidents de Prince-Ouest peuvent y recevoir toute une gamme de services de santé favorisant leur mieux-être. Nous sommes heureux de continuer à fournir de l’appui grâce à cette entente de financement quinquennale. »  

Dans le cadre de la nouvelle entente, la subvention annuelle sera accordée lorsque le budget et le plan de fonctionnement seront livrés. Les documents décriront comment la subvention sera utilisée pour appuyer des projets qui amélioreront l’accès et la coordination de services de santé pour les résidents de Prince-Ouest.

« Nous sommes très heureux de pouvoir profiter de ce financement stable et continu au cours des prochaines années, a exprimé Wendy Arsenault, gestionnaire du Centre de santé de Tignish. En plus d’assurer le fonctionnement quotidien du centre, cette garantie de financement bénéficiera aux patients et au personnel en permettant de moderniser l’édifice et l’équipement qui appuient les nombreux services que nous offrons.

Le Centre de santé de Tignish est ouvert cinq jours par semaine et offre les services suivants, y compris quelques cliniques de Santé Î.-P.-É. :

  • médecine familiale;
  • soins infirmiers de santé publique;
  • mieux-être féminin;
  • information sur le diabète;
  • cliniques- vitamine B12;
  • physiothérapie;
  • pharmacie;
  • soins dentaires;
  • nutritionniste;
  • clinique d’audiologie;
  • médecine naturopathique et
  • les groupes Al-anon et TOPS utilisent aussi des salles dans l’édifice.
 « Investir judicieusement dans les ressources et les partenariats en soins de santé nous assurera de pouvoir obtenir des services de qualité qui répondent aux besoins changeants des patients insulaires, a expliqué le Dr André Celliers, médecin de famille et chef de la médecine familiale et communautaire. Comme nous continuons d’examiner les programmes, les services et les soins que nous prodiguons aux Insulaires, il est tout aussi important de continuer à cerner des occasions de créer des partenariats avec des organismes communautaires qui améliorent l’accès des Insulaires aux soins de santé. »

L'Île-du-Prince-Édouard en images