FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 1er mars 2018
Les gens qui ont vécu ou étudié à l’Île-du-Prince-Édouard ou encore qui sont venus en visite, rêvent souvent d’y déménager de façon permanente. Un nouveau sondage du UPEI Institute of Island Studies interrogera les expatriés, les étudiants et les visiteurs pour savoir pourquoi ils sont partis, qu’est-ce qui les encouragerait à revenir et quels sont les obstacles perçus, les empêchant de faire de l’Île-du-Prince-Édouard leur résidence permanente.

 « Un élément clé du Plan d’action pour la population – et notre but d’atteindre une population de 160 000 d’ici 2022 – est d’encourager les travailleurs et les entrepreneurs expatriés à revenir vivre à l’Île-du-Prince-Édouard, de dire le ministre de la Main-d’œuvre et des Études supérieures, Sonny Gallant. En tant que résidents de l’Île au cœur vaillant, nous travaillons ensemble pour assurer notre succès et notre épanouissement, alors nous devons savoir comment le gouvernement peut collaborer le mieux possible avec les entreprises locales, les établissements d’éducation et de formation et les dirigeants communautaires afin de cerner des possibilités pour les gens qui voudraient revenir. »

 « Le sondage intitulé Recruiting Talent to PEI: Build a Career. Create a Life sera distribué au sein du réseau des anciens de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et de Holland College et promu par WorkPEI.ca. Il s’agit d’un sondage en ligne de 10 minutes et les participants pourraient gagner une boîte-cadeau de produits de l’Î.-P.-É. Monsieur Jim Randall et madame Laurie Brinklow de l’Institute of Island Studies à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard se chargeront de la recherche et de l’analyse. L’information servira à guider les efforts du gouvernement à recruter des expatriés ainsi que de nouveaux Insulaires à l’Île-du-Prince-Édouard.

Lorsque l’auteure-compositrice Kinley Dowling est revenue vivre à l’Î.-P.-É., elle a immédiatement été habitée par un sentiment de confort et de relaxation.

 « Si vous désirez entreprendre un projet artistique, peu importe lequel, c’est étonnant de constater à quel point il est facile de le réaliser ici. L’Î.-P.-É. a tous les gens nécessaires pour que le projet se réalise, a exprimé Kinley Dowling. C’est le paradis des projets à faire soi-même. Vous marchez le long de la rue et vous rencontrez des gens que vous connaissez qui sont prêts à vous aider à réaliser vos objectifs. C’est vraiment une communauté encourageante et les gens veulent vous voir réussir. »

 Le sondage aura lieu du 1er au 15 mars.

L'Île-du-Prince-Édouard en images