FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 5 janvier 2018
Le financement offert par le Secrétariat interministériel aux affaires féminines de la province aide les groupes comme la Community Legal Information Association (CLIA) à venir en aide aux femmes et aux filles de l’Île. Selon David Daughton, directeur général de CLIA, la subvention accordée à son organisme en 2017 a aidé à transformer une bonne idée en une ressource utile pour les femmes vulnérables – une série de documents faciles à comprendre sur le droit de la famille, traduits en plusieurs langues afin de refléter la diversité de la population insulaire. Il est maintenant possible de présenter des demandes en vue d’une subvention du Secrétariat interministériel aux affaires féminines pour 2018 sur le site www.princeedwardisland.ca/iws-grant.

« Il est important d’en connaître davantage au sujet des droits des immigrants et des nouveaux arrivants au Canada lorsqu’on traite des questions de droit de la famille, a expliqué monsieur Daughton. Notre projet intitulé Family Law Matters nous a aidés à obtenir d’autres fonds, à renforcer nos partenariats existants et à créer de nouvelles alliances.

Notre but était ambitieux et le processus a présenté bien des défis; nous n’aurions pas réussi sans le soutien de la province. »

La subvention du Secrétariat aux affaires féminines appuie les organismes qui :

  • offrent des services et des programmes directs au bénéfice des femmes;
  • appuient des projets qui favorisent une prise de conscience, une sensibilisation et une action sociale accrues en ce qui concerne l’égalité des femmes sur le plan juridique, social, économique et de la santé;
  • aident les organisations féminines ayant pour mission de promouvoir l’égalité des femmes par la défense de leurs droits, la recherche et l’élaboration de politiques.
Cette année, la subvention vise deux thèmes : la participation communautaire à l’analyse différenciée selon les sexes et la diversité et le travail auprès des jeunes sur la masculinité toxique.

« La subvention du Secrétariat interministériel aux affaires féminines a aidé à créer des communautés plus sécuritaires, plus inclusives et plus favorables pour les femmes et les filles de l’Île, renforçant leurs compétences de leadership, leur voix et leur confiance, de dire Paula Biggar, ministre responsable de la condition féminine. J’ai hâte à continuer mon travail auprès des organismes communautaires sur les enjeux auxquels font face les femmes et les filles de la province. »

Depuis mai 2015, le Secrétariat a versé plus de 200 000 $ sous forme de subventions à des organismes communautaires de la province.

Document d’information

Cette année, les subventions du Secrétariat interministériel aux affaires féminines visent deux thèmes : 1) la participation communautaire à l’analyse différenciée selon les sexes et la diversité et 2) le travail auprès des jeunes sur la masculinité toxique.

Qu’est-ce que l’analyse différenciée selon les sexes et la diversité?

L’analyse différenciée selon les sexes et la diversité (ADSD) est un processus de prise en compte de la façon dont les différences sexuelles et la diversité influent sur les expériences, les comportements et les besoins des femmes et des hommes. Elle examine aussi comment respecter ces différences et répondre à ces besoins.

Elle est fondée sur des données probantes, en ce sens qu’elle repose sur des faits connus au sujet de femmes, d’hommes et de différents groupes dans une situation particulière. De plus, du fait qu’elle soit basée sur des données probantes, elle pourrait bien donner aux responsables de l’élaboration de politiques de plus amples renseignements sur lesquels fonder leurs décisions.

Pour plus d’information, consulter le site www.princeedwardisland.ca/sites/default/files/publications/gda_manual.final_.pdf

Qu’est-ce que la masculinité toxique?

La masculinité toxique est un concept selon lequel certains comportements sont favorisés et d’autres exclus, chez les garçons et les hommes. La masculinité toxique peut mener à la socialisation déséquilibrée chez les hommes et les garçons, leur attribuant des rôles qui idéalisent la dominance et l’autonomie et qui dénigrent l’émotion, la tendresse et l’amour. Cela peut entraîner des problèmes chez les hommes, les garçons, les femmes, les filles, la population transgenre et la société en général.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images