Le 14 novembre 2017
Le salaire minimum de l’Île-du-Prince-Édouard demeurera le plus élevé au Canada atlantique lorsqu’il augmentera de 25 cents le 1er avril 2018 pour s’établir à 11,55 $ l’heure. « Étant donné la croissance économique de l’Île-du-Prince-Édouard, il est très important pour tous les Insulaires de bénéficier de l’amélioration de la situation économique, de dire le ministre de la Main-d’œuvre et des Études supérieures, Sonny Gallant. La petite taille de la province nous aide à bien travailler ensemble et à être suffisamment souples pour nous concentrer sur l’essentiel. Au fur et à mesure que le PIB augmente, une majoration du salaire minimum permet d’injecter plus d’argent dans l’économie et dans les poches des Insulaires. »

Le Conseil des normes d’emploi – qui examine le taux du salaire minimum chaque année – a recommandé l’augmentation de celui-ci, en fonction des facteurs économiques dans la province et des commentaires du public. Le conseil a recueilli les points de vue de 15 organismes et de 12 particuliers lors des consultations l’été dernier.

L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province au Canada à afficher une croissance économique soutenue depuis 2008. La province est le chef de file de la région atlantique pour ce qui est de la croissance démographique. En outre :

  • le produit intérieur brut (PIB), qui a augmenté de 2,3 % l’an dernier, est un indicateur clé.
  • comparativement à l’an dernier, les mises en chantier ont augmenté de 20 % sur 12 mois;
  • la croissance des exportations est la plus forte en Atlantique et était la troisième au Canada en 2016;
  • la croissance des ventes de produits fabriqués dépasse la moyenne nationale et est à la tête du Canada depuis les cinq dernières années;
  • les exportations internationales ont augmenté de 7,1 %;
  • la croissance de l’emploi est deux fois la moyenne nationale; et
  • comparativement à la même période l’an dernier, il y a 2 500 Insulaires de plus qui travaillent à temps plein.
« La FCEI se réjouit de voir le gouvernement donner un préavis de presque cinq mois avant l’augmentation en avril 2018, a déclaré Erin McGrath-Gaudet de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (directrice, Î.-P.-É. et politiques intergouvernementales). Le fait d’être informé d’une augmentation de salaire minimum suffisamment à l’avance peut être très utile pour les petites entreprises, car cela leur permet d’intégrer ces augmentations à leur plan d’affaires longtemps à l’avance. »

Consultez le site peiemploymentstandards.ca pour obtenir plus de renseignements sur le salaire minimum et d’autres normes d’emploi.

L'Île-du-Prince-Édouard en images