Le 26 octobre 2017


L’Halloween peut être une fête très amusante lorsque tout le monde donne la priorité à la sécurité.

Bien qu’elles patrouilleront dans la province mardi prochain, les autorités policières de l’Île-du-Prince-Édouard tiennent à rappeler aux Insulaires que chacun à un rôle à jouer pour que l’Halloween reste une fête sécuritaire. Il faut entre autres porter attention aux enfants qui sonnent aux portes, éviter de conduire avec les facultés affaiblies et rapporter tout incendie en composant le 9 1 1.

« Il revient à chacun et chacune d’entre nous de garder nos collectivités en sécurité, a souligné Gary McGuigan, chef de police adjoint de Charlottetown. Les conducteurs doivent ralentir et rester vigilants, car le nombre de jeunes piétons augmentera au cours de la fin de semaine et le jour de l’Halloween. Par considération pour les nombreux jeunes qui seront à l’extérieur après le coucher du soleil, il faudra prendre des précautions supplémentaires au volant, particulièrement dans les voisinages. Les conducteurs doivent éliminer les distractions – par exemple les cellulaires – pour être en mesure de réagir rapidement au besoin. »

Les enfants devraient toujours être accompagnés d’un adulte à l’Halloween. Voici quelques autres bons conseils pour assurer leur sécurité :

  • Si le costume comprend un masque, veiller à ce que les trous pour les yeux soient assez grands pour assurer une bonne vision périphérique et permettre à l’enfant de regarder des deux côtés de la rue avant de traverser.
  • Emporter une lampe de poche ou des bâtonnets lumineux afin d’être plus visible pour les conducteurs.
  • Éviter les costumes dont le tissu traîne ou pend. Ces costumes constituent un risque de feu et les enfants peuvent trébucher.
Bien que l’Halloween tombe un mardi cette année, de nombreux Insulaires célébreront l’activité au cours de la fin de semaine. Le gestionnaire du service de sécurité de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, Mark Pharand, rappelle aux gens de fêter l’Halloween de façon responsable.

« Nous encourageons tous les adultes, plus particulièrement les étudiants de UPEI, à suivre les conseils sur la consommation responsable, notamment : boire lentement, boire une boisson non alcoolisée pour chaque verre d’alcool, et établir un plan pour se rendre à la maison de façon sécuritaire, de dire monsieur Pharand. Les risques d’être impliqué dans un accident d’automobile et de faire une surdose accidentelle augmentent lorsque l’alcool est combiné à d’autres drogues. Si vous avez consommé de l’alcool, des drogues ou les deux, vous ne devez pas conduire. »

Les personnes qui provoquent des incendies lors de l’Halloween mettent les gens et leurs biens en danger, sans compter les premiers intervenants qui doivent éteindre ces flammes inutiles et ravageuses. On demande aux Insulaires de signaler toute activité suspecte en appelant au 9-1-1.

« En plus de présenter un réel danger pour les Insulaires, les incendies criminels mobilisent des ressources critiques qui pourraient être incapables de répondre à une situation urgente ailleurs, a insisté Kevin Baillie, sergent d’état-major de la GRC. Passez le mot dans votre ménage et dans votre collectivité pour vous assurer que tout le monde reconnaît que les incendies criminels ne sont pas une farce. La présence des adultes peut d’ailleurs aider à prévenir les méfaits. Vous pouvez accompagner vos enfants lorsqu’ils vont sonner aux portes, ou tout simplement garder un œil sur ce qui se passe de votre perron. »

Plus de 200 policiers travaillent dans la province, que ce soit pour la GRC, l’un des trois services policiers municipaux (Charlottetown, Summerside et Kensington) ou les services de police spécialisée, notamment les agents de sécurité à UPEI et les agents de conservation de l’Île-du-Prince-Édouard.

L'Île-du-Prince-Édouard en images