Le 20 octobre 2017
Doug Currie, ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture et député de la circonscription 11, Charlottetown–Parkdale, a annoncé aujourd’hui qu’il quittait la politique provinciale après 11 ans en tant qu’élu.

À titre de député, le ministre Currie a occupé cinq fonctions ministérielles, exerçant un leadership dans de nombreux domaines clés comme la santé, l’éducation, le développement de la petite enfance, les services sociaux, le Bureau du procureur général, la justice, les affaires culturelles et le travail.

« Après plus d’une décennie au sein de la vie publique, j’ai décidé qu’il était temps d’explorer d’autres possibilités, a déclaré le ministre Currie. J’ai eu l’honneur d’exercer diverses fonctions ministérielles, en périodes de transition et de changements positifs. Je pars avec le cœur gros, mais je sais que le moment est venu de passer à autre chose. »

« Sur une note plus personnelle, mes filles avaient 5 et 7 ans lorsque j’ai fait mon entrée dans la vie publique; aujourd’hui, Hallie est étudiante de première année à l’université et Casey est en 11e année. J’ai réellement hâte de m’engager davantage en tant que parent, alors qu’elles entreprennent cette étape formative de leur vie. »

La démission du ministre Currie prend effet aujourd’hui. Le premier ministre Wade MacLauchlan a reconnu les nombreuses contributions ainsi que le leadership du ministre Currie.

« Le leadership et l’engagement ferme du ministre Currie envers les Insulaires, y compris les résidents de Charlottetown–Parkdale, ont été énormément bénéfiques pour notre province, touchant presque tous les aspects de la vie insulaire, a déclaré le premier ministre. Nous le remercions, mes collègues et moi-même, pour sa passion et ses contributions à notre province et à sa collectivité. Au fil des années, nous en sommes venus à admirer ses filles ainsi que l’engagement du ministre Currie à leur égard; la vie publique est un engagement familial, et nous leur souhaitons tout le succès possible dans leurs projets d’avenir. »

Le ministre Currie a fait son entrée dans la vie publique en 2007. En tant que ministre de la Santé, des Services sociaux et des Aînés il a mené un examen de la gouvernance et dirigé la mise sur pied de Santé Î.-P.-É., ce qui a permis d’améliorer la prestation de services de santé d’un bout à l’autre de l’Île-du-Prince-Édouard.

De 2009 à 2011, en tant que ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et procureur général, il s’est occupé de l’introduction de la maternelle à temps plein, financé par la province, dans les écoles de l’Île, ainsi que de la mise en œuvre de l’Initiative préscolaire d’excellence, un modèle provincial qui a fait de l’Île-du-Prince-Édouard un chef de file national en développement de la petite enfance.

À partir de 2011, M. Currie a occupé la fonction de ministre de la Santé et du Mieux-être et de ministre responsable des Sports et des Loisirs. Sous sa direction, une stratégie provinciale en matière de santé mentale et de toxicomanie a été élaborée, un nouveau Centre de rétablissement pour les jeunes a vu le jour, et le tout premier centre de traitement de jour en santé mentale pour les jeunes a ouvert dans la province.

Durant ce temps, des investissements importants ont été réalisés au niveau des soins primaires, des services d’urgence et du remplacement des foyers publics. Un programme de couverture des coûts exorbitants en médicaments et un programme de médicaments génériques pour les personnes de moins de 65 ans ont été mis en place, et des améliorations importantes ont été apportées à plusieurs programmes provinciaux de médicaments.

En janvier 2016, Doug Currie a été assermenté comme ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture. Pendant ce temps, il a mené un remaniement du personnel au Ministère, créé la Direction des écoles publiques de langue anglaise et instauré de nouveaux conseils consultatifs afin de donner l’occasion à tous les partenaires de s’exprimer sur l’éducation publique.

Après l’examen du système scolaire en 2017, des mesures ont été prises pour aborder le problème des écoles surpeuplées et des écoles sous-utilisées. Des équipes de bien-être scolaires ont été mises sur pied en milieu scolaire, des mesures de soutien ont été instaurées pour les élèves immigrants, des améliorations considérables ont été apportées dans les écoles et une stratégie culturelle provinciale a été élaborée. Durant ce temps, M. Currie était le ministre responsable et le président du Conseil des ministres de l’Éducation du Canada (CMEC), ainsi que le ministre responsable du développement d’un cadre pédagogique national pour l’apprentissage des jeunes enfants.

L'Île-du-Prince-Édouard en images